Koffi Olomide à Goma: «On m’a dit que c’est risqué d’aller à Beni, mais je vais prendre ce risque»

Le Gouverneur du Nord-Kivu a reçu l'artiste Koffi Olomide ce jeudi

Auteur, chanteur, compositeur et interprète, l’artiste musicien Koffi Olomide a foulé le sol Nord-Kivutien ce jeudi 25 novembre 2021. Aussitôt arrivé à Goma, chef-lieu de la province, celui-ci s’est rendu au cabinet du Gouverneur militaire du Nord-Kivu, pour des civilités.

Au sortir de la rencontre avec le Gouverneur, Koffi Olomidi a dit être venu dans cette province non seulement pour un concert, mais aussi pour palper du doigt la réalité sur terrain, caractérisée par une situation sécuritaire précaire, suite à l’activisme des groupes armés.

 Celui que les congolais appellent Mopao n’a pas caché sa détermination d’arriver à Beni, où se perpètrent notamment des massacres des civils depuis plusieurs années, par des rebelles ougandais ADF.

« Vous savez, quand on est loin, les nouvelles arrivent en ordre dispersé. On ne sait pas évaluer, sans risque de se tromper. J’ai décidé de venir ici au Nord-Kivu, à Goma et éventuellement aller rencontrer nos frères à Beni parce que je voulais voir. Je voulais aussi que mes frères sentent qu’ils ne sont pas délaissés. Qu’ils sentent que moi, Koffi je suis avec eux ! » a-t-il dit.

Lire aussi RDC : Koffi Olomide annoncé à Goma, Beni et Bukavu

Koffi Olomide affirme que « On m’a dit que c’est risqué d’aller à Beni.  Mais je vais prendre ce risque-là. A moins que l’autorité me dise le contraire.» « Je voulais que les enfants de Goma, Beni et tout le Nord-Kivu comprennent qu’ils ont leur papa Koffi et qu’on ne les oublie pas,» a laissé entendre Koffi.

Parlant de son concert qu’il compte livrer ce vendredi à Gom,  le musicien a indiqué que ce rendez-vous aura bel et bien lieu, puis suivra l’étape de Beni.

« Demain il y a ce concert. Pour moi ce concert c’est une énorme signification. J’avais voulu faire un truc au stade pour la jeunesse, on en a parlé avec le gouverneur, il y a encore des formalités à faire pour que ça se réalise mais on reste là » a-t-il rassuré.

À la question de savoir pourquoi s’est-il déporté à Goma en tenue militaire, le Kwadra Kora Man a répondu : « Je suis venus dans un territoire, dans une région, un coin de mon pays qui nécessite que tout le monde mette la main à la patte. Symboliquement c’est pour dire que moi je suis prêt à aller au combat ».

Il en a profité pour saluer l’instauration de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri, car selon lui, cette région méritait déjà une telle décision.  Koffi Olomide reste néanmoins optimiste quant à la neutralisation finale des ennemis de la paix, car pour lui, «on ne peut pas spolier un pays», ou même «nous foutre dehors de chez nous».

Bertin Bulonza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.