Kijana (NDSCI) sur le Nobel 2018:"Ce prix est un véritable coup de motivation pour poursuivre ce combat pour la démocratie et l’alternance en Afrique et en RDC"

Jean Chrysostome Kijana, le président National de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC se réjouit du prix nobel de la paix 2018 décerné au docteur Denis Mukwege.

Pour cet activiste prodémocratie, cette reconnaissance « vient couronner les efforts et luttes menées avec abnégation et altruisme pour la défense des droits de l’homme ».

« C’est avec joie immense que je viens d’apprendre l’heureuse nouvelle de l’octroi du prestigieux prix Nobel au Dr Denis Mukwege. Cette reconnaissance mondiale vient couronner les efforts et luttes menées avec abnégation et altruisme pour La Défense des droits de l’homme et des valeurs positives. Il y a 48 heures, j’ai eu le privilège d’être reçu par le prix Nobel et deux heures durant j’ai eu à écouter un homme d’une vision savante qui sort du commun de mortel. Les gens comme le Dr Mukwege sont rares au monde. C’est quelqu’un qui voit et comprend les choses différemment et des personnes sont toujours mal comprises et souvent c’est trop tard qu’on finit par reconnaître que tel avait raison. Pour moi, cette reconnaissance est bel et bien méritée. C’est une fierté d’avoir un congolais qui fait la fierté de tout un peuple, de tout un continent. Comme activiste et militant pro démocratie, ce prix est un véritable coup de motivation pour poursuivre ce combat pour la démocratie et l’alternance en Afrique et en RDC en particulier. Ce combat qui est particulièrement porté par le Dr Mukwege en témoigne son adhésion et soutien il y a 48 heures à la campagne internationale Tournons la page pour une alternance démocratique en Afrique » réagit Kijana à Laprunellerdc.info.

Le Congolais Denis Mukwege et l’Irakienne Yézidie Nadia Murad ont été récompensés pour « leurs efforts pour mettre fin à l’usage de la violence sexuelle comme une arme de guerre ».

Le Congolais Denis Mukwege et la Yézidie Nadia Mourad reçoivent le prix Nobel de la paix 2018. Denis Mukwege, gynécologue, soigne les femmes violées en République démocratique du Congo (RDC), et Yézidie Nadia Murad est une ex-esclave sexuelle du groupe État islamique.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.