Kasindi : appel à la collaboration avec l’Ouganda pour l’arrêt de la production des boissons fortement alcoolisées

Le fonctionnaire délégué du Gouverneur affecté au poste frontalier de Kasindi, Kambale Sivavuyirwa Barthélémy demande au gouvernement ougandais d’interdire la fabrication des boissons fortement alcoolisées sur le sol ougandais dans le cadre de la collaboration Congolo-ougandaise.

Il justifie cette demande par le fait que cette production commence à occasionner mort d’hommes en commune rurale de Kasindi dans le Grand-Nord de la province du Nord-Kivu.

Il l’a dit ce lundi au cours de la parade hebdomadaire élargie aux agents de l’État. Cette autorité qui condamne l’importation frauduleuse de cette boisson, appelle aussi les jeunes de sa juridiction à se méfier des «chiefs» et autres marques de ces boissons fortement alcoolisées.

«J’ai donné plusieurs messages interdisant les boissons fortement alcoolisées. L’Ouganda doit aussi savoir que le Congo n’est pas un dépotoir pour qu’on fabrique des boissons fortement alcoolisées qui ne sont pas consommées là-bas et qu’on vienne déverser ici chez-nous. Dans le cadre de la collaboration, je demande à nos frères de l’Ouganda d’interdire la fabrication de cette boisson chez-eux parce qu’il ne faut pas activer le feu quand vous voyez que la maison de votre frère brûle. Un homme vient de décéder suite au méfait de l’alcool dans un quartier. Nous interpellons surtout la jeunesse de laisser cette matière nocive », dit  Kambale Sivavuyirwa Barthélémy.

La consommation des boissons fortement alcoolisées dans les provinces du Nord et Sud-Kivu est en vogue depuis plusieurs années. Beaucoup d’activistes accusent les gouvernants de ne pas prendre des mesures courageuses pour stopper sa consommation exagérée par les plus jeunes. Plusieurs cas de décès ont été rapportés liés à la consommation de ces boissons produites essentiellement dans le Nord-Kivu et vers l’Ouganda voisin.

Dans la ville de Bukavu par exemple, la commercialisation de la boisson a été interdite par le maire mais les mesures d’encadrement de la décision n’ont pas suivi. Ces boissons à forte dose d’alcool pullulent partout sur les rues de la ville.

Héritier Ndunda Bin Mulemberi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.