Kalehe : une femme précédemment accusée de sorcellerie tuée par balle

dialogue - social -batembo-Kalonge-PNKB-Katasomwa-Hombo-Bunyakiri-Kamananga
Vue sur la région de Bunyakiri dans le territoire de Kalehe.

Une femme précédemment accusée de sorcellerie, a été tuée par balle par des hommes en arme non autrement identifiée, la nuit de dimanche à ce lundi 20 septembre 2021 au village de Cifunzi, dans le groupement de Kalonge, en territoire de Kalehe, au Sud-Kivu.

Selon des sources sur place, cette femme était maintes fois citée dans plusieurs cas de sorcellerie dans ce milieu. Ce qui lui aurait coûté la vie.

Le Cadre de Concertation Territorial de la Société de Kalehe, soutient de son côté que la victime, âgée d’environ 30 ans, laisse derrière elle un mari et des orphelins.

«Nous demandons aux services de sécurité de la place avec l’accompagnement de la population, de continuer à mener des enquêtes sérieuses pour découvrir les présumés auteurs de cet acte, et les déférer devant les instances Judiciaires compétentes pour subir la rigueur de la loi,» soutient Delphin Birimbi, Président de cette structure.

Des ONG locales de défense des droits des femmes disent condamner cet énième assassinat d’une femme ayant des antécédents des affaires liées à la sorcellerie. Elles demandent aux services de sécurité de prendre des mesures idoines pour assurer une parfaite protection aux femmes accusées d’être sorcières.

Rappelons que des cas de tueries des femmes accusées de sorcellerie sont devenus récurrents dans le territoire de Kalehe, et spécialement dans le groupement de Kalonge. Le dernier cas est celui du 16 août dernier, où une femme a été lynchée par des jeunes dans le centre de négoce de Cifunzi.

Abiud Olinde

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.