Kalehe/Justice Populaire : une femme accusée de sorcellerie tuée et 3 autres sauvées de justesse  à Chifunzi

justice populaire - kalehe - Turarambiwe
Kalungu en territoire de Kalehe au Sud-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

Une femme présumée sorcière a été tuée et 3 autres sauvées de justesse, dans la matinée de ce lundi 16 aout 2021 à Chifunzi centre, en groupement de Kalonge, dans la chefferie des Buhavu, territoire de Kalehe; au Sud-Kivu.

D’après, le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile (CCTSC/Kalehe), qui livre l’information à Laprunellerdc.info, ces femmes ont été soupçonnées d’avoir tué une personne. Deux des trois ont été sauvées de justesse grâce à l’intervention de l’armée alors que l’une d’elle a succomber. 

Le Cadre de Concertation Territorial de Kalehe dit encourager les FARDC pour avoir intervenu et continue à demander à la population de ce Territoire d’éviter de commettre ces cas contraire à la loi pour prévenir des poursuites judiciaires.

Cette situation a occasionné une vive tension dans ce village le matin de ce lundi 16 août 2021, renseigne la Société civile. 

« Une vive tension s’est observée ce lundi matin à Chifunzi, en territoire de Kalehe. Ceci après que trois femmes accusée de sorcellerie aient été appréhendées par des habitants de ce village. Soupçonnées d’avoir tué une personne du village; les trois femmes ont été attaquées et malheureusement une d’elles est morte. Les deux autres ont été sauvées par l’intervention de l’armée » explique Delphin Birimbi, président du CCTSC Kalehe.

Notons que les cas de justice populaire sont devenus récurrents dans la province du Sud-Kivu. Des habitants choisissent de se rendre justice avec les risque de tuer des pauvres innocents. 

Cette situation est déplorée par plusieurs ONG et défenseurs de droits de l’homme qui estiment que la vie humaine est sacrée. et qu’il revient seulement aux instances judiciaires de rendre justice.

D’après le traditionnel Bulletin surprise de Sajececk/Forces Vives au moins 7 personnes au Sud-Kivu ont été tuées par justice populaire au cours du mois de Juillet 2021.

Abiud Olinde

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.