Kabare: un corps sans vie retrouvé à Mulengeza (Bushwira), la Société Civile dénonce la résurgence du phénomène «Kabanga»

Kabare: un corps sans vie retrouvé à Mulengeza (Bushwira), la Société Civile dénonce la résurgence du phénomène «Kabanga»
prison de Kabare. (photo d'illustration)
658 Views

Un corps sans vie d’un homme âgé de plus ou moins 50 ans a été trouvé attaché sur un arbre à côté du terrain de Cishinja dans le village de Mulengeza, groupement Bushwira et en face du groupement de Mudake, territoire de Kabare.

Selon la Société Civile territoriale qui nous livre l’information, le corps a été retrouvé ce vendredi 21 février 2020 par des habitants.

Emmanuel Bengehya renseigne que ’infortuné serait victime du phénomène « Kabanga », cette corde d’étranglement utilisée par des malfaiteurs pour tuer des personnes au nom des pouvoirs mystiques et/ou à la recherche de la richesse.

Il révèle que ce cas d’insécurité n’est pas isolé. A quelque 6 Kilomètres de ce lieu, rapporte Emmanuel Bengehya, les populations de Bushwira et Mudaka sont victimes des plusieurs attaques des hommes qui portent les armes blanches pendant les heures de 19 heures à 20 heures.

Selon toujours Emmanuel Bengehya, depuis le début de l’année 2020, c’est le cinquième cas d’un corps sans vie ramassé dans le territoire de Kabare. Un corps à Cirunga,  Kagabi (Musimbo ),  Mudaka,  Bushwira et Bugobe.

Celui-ci demande à l’Etat de multiplier des efforts pour que la sécurité des personnes et leurs biens soit garantie dans cette entité de la Province du Sud-Kivu.

Museza Cikuru

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )