Kabare: SOS-IJM inaugure une Clinique Juridique à Cirunga

55 Views

L’inauguration du nouveau bâtiment qui abritera désormais la Clinique Juridique de SOS-IJM à Cirunga en territoire de Kabare est intervenu ce mardi 17 décembre, en présence des plusieurs personnalités de la province et du territoire de Kabare.

Construit par SOS-IJM Asbl avec l’appui financier de Cordaid Holland, ce bâtiment est composé d’une salle de conférence dénommée Docteur Denis Mukwege, une salle multimédia avec connexion internet, une bibliothèque et plusieurs bureaux de travail.

Pour Me Justin Bahirwe, Coordonnateur de SOS-IJM, il s’agit d’une infrastructure qui vient alléger la tâche à la population de Cirunga qui a longtemps souffert de manque d’accès à la justice.

Cette clinique se chargera entre autre de la formation des parajuristes, l’écoute, la consultation et référencement des cas, la tenue des cliniques juridiques Mobiles, la collaboration avec le barreau et assistance judiciaire, l’observations et monitoring des procès, le plaidoyer pour le renforcement de la justice, l’appui aux filières porteuses des femmes et jeunes, et l’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication” affirme-t-il.

Pour ce faire, SOS IJM se fixe plusieurs autres perspectives à réaliser dans ce même sens au courant de l’année 2020. Justin Bahirwe indique qu’il s’agit entre autres de construire d’autres cliniques juridiques à travers plusieurs coins de la province, et l’organisation des formations des parajuristes, en insistant sur les mécanismes de règlement des conflits.

Dans cette politique, on insiste sur les mécanismes alternatifs de règlement des conflits qui doivent suppléer là où le Gouvernement central n’a pas réussi, malgré les efforts qui sont en cours à implanter les tribunaux de paix. Nous comptons ériger encore quatre bâtiment dans le territoire de Walungu, Idjwi, Mudaka et Kinshasa dans la commune de Maluku. Nous comptons former 150 parajuristes dont 50% des femmes. Nos actions vont s’accentuer aussi sur les jeunes, et nous comptons former aussi 150 parmi eux aussi 50% des filles. 1800 personnes devront bénéficier de nos services d’écoute, consultation et de référencement. 120 cliniques juridiques mobiles seront organisées. Nous avons prévu d’accompagner en justice 50 dossiers.” a-t-il fait savoir

Pour Jospin Bitafwanwa, ministre provincial de la justice au Sud-Kivu et représentant du Gouverneur à cette activité, l’initiative de SOS-IJM vient soulager la population de cette entité, en l’accompagnant  pour l’accès à la justice.

Quand on parle de la clinique juridique, cela veut dire qu’il y a des maladies, après investigation et la diagnostic des problèmes qui surgissent dans la province du sud-Kivu, il y a le problème d’accès à la justice. Nous avons la population à au-delà de 75% qui est pauvre et qui a droit aussi à une justice et voilà qu’avec les initiatives comme celles que SOS IJM est entrain de faire ça va soulager la province du Sud-Kivu à accompagner tout le monde à avoir accès à la justice.” soutient le ministre de la Justice.

Bertin Bulonza

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )