Kabare: la NDSCI dénonce le non respect par certaines écoles, de l’arrêté du Gouverneur qui fixe les frais à payer

Kabare: la NDSCI dénonce le non respect par certaines écoles, de l’arrêté du Gouverneur qui fixe les frais à payer
Le Lycée Katana en territoire de Kabare. Ph. Tiers
217 Views

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) en territoire de Kabare, dénonce le non respect de l’arrêté du Gouverneur de province, portant fixation des frais scolaires, par certains chefs d’établissements de ce territoire.

Dans un communiqué signé par Innocent Muhiganya, président territorial de cette structure, la NDSCI signale que plusieurs chefs d’établissement des écoles publiques de ce territoire perçoivent des ferais supplémentaires, au delà des frais retenus dans ledit arrêté.

Lire aussi Sud-Kivu: de 29.500FC à 35.000FC, les frais scolaires annuels au secondaire selon le nouvel arrêté du Gouverneur

La NDSCI cite par exemplaire le Lycée Katana et l’Institut Mwanda dans le groupement d’Irhambi-Katana, et l’Institut Cirheja dans le groupement de Bugorhe, où les chefs d’établissements perçoivent plusieurs frais illégaux.

Elle renseigne que dans ces écoles, les mêmes chefs font payer aux élevés la totalité des frais repris dans l’arrêté, alors que ce dernier précise que les écoles de l’intérieur doivent payer la moitié.

La NDSCI/Kabare organise ainsi une marche pacifique, le mardi 10 mars prochain, à laquelle elle invite tous les parents d’élèves à participer, pour dénoncer le comportement de ces responsables d’écoles.

Cette structure appelle tous les présidents de la NDSCI, dans les différents groupements, à informer aux habitants sur l’itinéraire à suivre.

Bertin Bulonza

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )