Kabare: encore une femme tuée par des inconnus armés à Mwanda/Katana

présumés-Miti
Miti en territoire de Kabare

L‘insécurité continue à faire des victimes à Katana; et une femme a été la cible des bandits armés dans son domicile ce samedi.

La nommée Louise M’Kagarha, connue sous le nom de « maman Kennedy a été abbatue par balle dans sa maison.

Selon la Société civile qui livre la nouvelle à LaprunelleRDC.info, les malfrats, assimilés aux éléments du chef rebelle Chance ont commis leur forfait et sont volatilisés dans la nature.

Elle indique que cet acte intervient quelques jours seulement après la libération de ces bandits de longue date, arrêtés depuis plusieurs mois à la prison centrale de Bukavu.

« Dans la nuit d’hier Samedi à ce dimanche 03 janvier 2021 une femme connue sous le nom de Louise M’KAGARHA, Maman Kennedy; dans le village de Mwanda, a été assassinée cette nuit. Les auteurs de ce meurtre sont des présumés elements du groupe rebelle Chance. Ceux-ci ont été arrêtés il y a peu et détenus à la prison centrale de Bukavu »

Notre source dit regretter de constater que des personnes dont on attendait leurs audiences foraines; au vu de leurs actes antérieurs soient ceux qui circulent désormais librement; mettant ainsi en danger la vie des habitants qui ont concouru à leur arrestation.

« Alors qu’on attendait que des audiences foraines soient organisées à Katana; on a vu ces gens circulaient depuis une semaine maintenant. Voilà donc les cinsequences  que nous vivons »

Face à cette situation, la Société civile met en garde toute personne ayant été à la manœuvre pour la libération de ceux qu’elle qualifie de criminels de long chemin.

Notons que l’insécurité est devenue de plus en plus accrue dans le groupement d’Irambi Katana. La Société civile indique avoir enregistré au moins 3 morts dans seulement une semaine. Elle a appelle les autorités à arrêter, le plutôt possible cette situation de peur que la situation ne s’empire.

Par ailleurs, la Société civile demande à la PNC de vite transférer aux instances judiciaires compétentes; un des bandits arrêtés depuis le 25 décembre par des habitants à Kabamba.

« Demandons à la PNC districts du lac kivu /Kabare; de transférer le malfrat Ngwasi Babisha, attrapé par des habitants, après l’assassinats d’un homme dans le village Kabamba » insiste Emmanuel Bengehya.

Jean-Luc M.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.