Kabare: deux personnes tuées dans une attaque armée à Mudusa

Insécurité à Cahi - Quartier Cahi
Route Maria Kachelewa, Quartier Cahi dans la commun de Bagira. Ph. Laprunellerdc.info

Deux personnes ont été tuées dans une attaque armée la nuit de dimanche à ce lundi 10 janvier 2022 dans les villages Igoki et Cirhagabwa, en groupement de Mudusa, territoire de Kabare, au Sud-Kivu.

D’après la Société Civile locale, des hommes armés non autrement identifiés ont attaqué et pillé des véhicules sur la route nationale numéro 2 Essence-Maria Kachelewa, vers Maji Safi dans le sous village Igoki 1.

« Ces inciviques étaient munies d’armes à feu et armes blanches. Elles étaient environs 20, habillées en ténues militaires, policières et d’autres en tenues civiles. Le bilan définitif est de deux personnes tuées par balles dont un chauffeur et un jeune de la place, » explique Justin Bahati, président Société Civile de Mudusa.

À l’en croire, deux autres personnes ont été blessées et internées dans une structure de la place. Un importante somme d’argent a également été emportée par ces inciviques.

 La Société civile du Groupement de Mudusa condamne cet énième cas d’insécurité, et regrette la non-intervention des services de sécurité. Elle exige également des enquêtes sérieuses pour découvrir les auteurs de ces actes.

La Société Civile rappelle également au commissaire Provincial de la police le souhait exprimé par les acteurs sociaux du groupement de Mudusa, «celui d’implanter un poste de la police à Igoki, et l’absence du commandant, l’insuffisance des éléments de l’ordre au sous commissariat de Mudusa».

 Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.