Ituri: plus d’une dizaine de détenus décédés dans la prison centrale de Mambasa (CRDH)

morts-ADF-menaces-activiste-Makumo-militaire Mambasa - Violence sexuelle
Mambasa en Ituri

Des morts à cascade sont enregistrés du jour le jour dans la prison centrale de Mambasa, chef-lieu du territoire portant le même nom dans la province de l’Ituri.

D’après la Convention pour le Respect des Droits Humains ( CRDH/Mambasa), qui livre l’information à Laprunellerdc.info; cette situation est consécutive à la malnutrition des prisonniers, et le manque des médicaments dans cette maison carcérale.

«Notre service de monitoring a constaté que les détenus traversent des conditions de vie difficiles, en prison de Mambasa. Le Directeur de cette maison a révélé que, c’est depuis 6 mois durant que le Gouvernement ne donne plus des vivres aux prisonniers. Cela occasionne énormément des décès dans ce lieu carcéral.» affirme Me John Vulemerio, coordonnateur adjoint de la CRDH.

Celui-ci indique que les cas de décès sont devenus réguliers, surtout pendant ces trois derniers mois. Ici, plus d’une dizaine de détenus ont perdu la vie.

La CRDH/Mambasa recommande au Gouvernement congolais de bien jouer son rôle de nourrir ces prisonniers; tel que prévoient les lois de la république.

«L’administratif de ce lieu dit avoir plusieurs fois informé à qui de droit pour afin subvenir aux besoins des prisonniers; mais sans réaction aucune de la part du gouvernement congolais. Nous demandons à l’administrateur de territoire de Mambasa, en qualité de représentant du Gouverneur en territoire; de mettre à place des mécanismes adéquats afin de résoudre ces calamités qui se vivent à la prison. Nous prions aux organisation locales, nationales qu’internationales et aux personnes de bonne volonté de se joindre à nous; pour venir en aide les prisonniers qui ne savent plus aujourd’hui à quel saint se vouer.» plaide John Vulemerio.

Roger Kakulirahi

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.