Ituri: plus de 100 policiers réclament le paiement de leur salaire de 3 mois pour certains et 5 mois pour d’autres 

BCNUDH-droits de l'homme. espace démocratique. violations police Kisigari-Rutshuru-droits humains
Des policiers étouffant une manifestation de la LUCHA à Rutshuru. Ph. Tiers

Plus de 115 éléments de la police nationale congolaise basés en Bunia, dans province de l’ituri réclament le paiement de leur salaire de trois à cinq mois bloqués au niveau de la banque sans motif-valable selon-eux.

Ces agents de sécurité révèlent qu’ils ont des difficultés énormes de prise en charge de leur famille faute d’argent.

Ainsi ils sollicitent l’implication urgente de leur hiérarchie pour qu’ils reçoivent leur argent pour palier aux difficultés de la vie.

 » Chaque mois nous sommes entrain de venir ici au niveau de la banque pour retrouver notre argent et on nous dit compte bloqué. La TMB, nous renvoie souvent à notre hiérarchie au niveau de l’État Major à la province. Nous demandons à notre nouveau général de nous aider car nous éprouvons déjà des difficultés. On ne sait même plus honoré nos factures de maison comme de l’hôpital. Nous ne savons plus quoi faire s’il faut que nous puissions quitter cette province ou pas. Cet argent nous revient c’est notre droit qu’ils nous payent vraiment. Que notre général se rende a la TMB, pour décanter cette situation » déclarent certains de ces policiers.

Abordé à ce sujet par nos confrères de la place, le porte-parole de la police nationale congolaise en ituri s’est réservé de tout commentaire à ce sujet.

Toutefois, le capitaine Roger Tibasima, promet de réagir après transmission du dossier à sa hiérarchie. Entre temps il affirme que des démarches sont en cours pour décanter cette situation le plus tôt possible.

Roger Kambale, depuis Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.