Ituri : l’armée annonce le contrôle de la localité de Drodro et environs

Drodro - pression - jeunesse - intercommunautaire - codeco - miliciens - villages - FARDC - Kainama - Bukombo
Des éléments FARDC en opération à Kainama

Le Porte-parole des opérations militaires en Ituri le lieutenant Jules Ngongo a annoncé lundi à la presse que la localité de Drodro située à 60 Kilomètres au nord de Bunia en territoire de Djugu est  passée sous le contrôle de Forces Armées de la République Démocratique du Congo après une occupation éphémère par les miliciens de URDPC/CODECO.

Il a rassuré que l’armée continue à poursuivre ces hors-la-loi mais également à la fouille de cette zone où douze (12) corps inertes de personnes tuées de manière lâche par ces miliciens ont été découverts.

Lire aussi: Ituri : plusieurs attaques des miliciens CODECO déplorées à Djugu, ce dimanche

Pour le lieutenant Jules Ngongo, il est inacceptable que toutes ces attaques viennent d’une communauté habitant de localités bien identifiées de cette région appelée plutôt à vivre pacifiquement avec les autres.

Il annonce aussi que l’armée a ouvert un couloir humanitaire pour permettre aux déplacés qui étaient hébergés au site de Drodro de se rendre à l’autre site de Roo où se trouve une base de la Monusco.

Par contre, le Président de la Société civile de la Chefferie de Bahema Nord Charité Banza Bavi a dressé un bilan provisoire de vingt-deux(22) morts parce que, a-t-il dit, de recherches sont en cours dans la brousse dans l’espoir de trouver d’autres corps.

Il a par l’occasion lancé un cri d’alarme à l’intention des acteurs humanitaires pour venir au chevet de déplacés de localité de Drodro actuellement au site de Roo manquant de vivres et de médicaments.

Lire aussi: Attaque d’un site des déplacés en Ituri : le bilan s’alourdit et passe à plus de 50 morts

Pour sa part, le député provincial élu de Bunia Jean-Bosco Assamba a recommandé à l’armée de changer son style de combat qui consiste à repousser ces hors-la-loi parce, pense-t-il, ceux-ci sont déjà habitués à ce style raison pour laquelle lorsqu’ils sont repoussés, ils partent pour se réorganiser afin de revenir pour attaquer la paisible population.

Sept (7) attaques de la part de cette faction de CODECO ont été enregistrées seulement pour la journée du dimanche 21 Novembre 2021.

MN, à Bunia

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.