Ituri: 8 présumés bandits auteurs de l’insécurité à Bunia présentés par la Police

Bunia - prison centrale
Vue sur Bunia en province de l'Ituri. ©BuniaActualite

La Police Nationale Congolaise (PNC) a présenté ce vendredi 13 août 2021 au Vice-Gouverneur de la province de l’Ituri, 8 présumés bandits accusés d’être auteurs de l’insécurité dans la ville de Bunia.

Le général Sengelwa Kyo, Commissaire provincial de la Police, affirme qu’ils ont été attrapé avec trois armes de type AK-47, et plusieurs effets qui auraient été volés par ces derniers.

Celui-ci indique que ces présumés malfaiteurs répartis en trois groupes, seraient à la base de la montée de la criminalité urbaine, caractérisée par des kidnappings, vols à mains armées, viols et meurtres des civils, ces derniers temps à Bunia et ses environs.

« La police est toujours en action, et elle vient une fois de plus vous présenter un certain nombre de délinquants très dangereux. Il s’agit de plusieurs groupes de malfaiteurs notamment composés de kidnappeurs, violeurs et voleurs à mains armées, » a-t-il expliqué.

Ceux-ci ont été présentés à Alongabony Benjamin, Vice-Gouverneur de l’état de siège en Ituri, pour rassurer l’opinion provinciale sur les actions prioritaires que mènent la Police Nationale Congolaise dans cette partie de la province, avant d’être transférés à l’auditorat militaire de l’Ituri.

Cette opération a été saluée par l’autorité provinciale, qui a demandé à la population iturienne en général et celle de la ville de Bunia en particulier, d’accompagner et collaborer avec les services de l’ordre, dans le but de mettre fin à l’insécurité.

« Au nom du Gouverneur de la province en mission, je félicite chaleureusement la police et j’encourage la population ici présente de collaborer étroitement avec la police, pour mettre hors d’état de nuire des pareils inciviques, qui sèment la désolation dans la population déjà meurtrie par la pandémie de Covid-19, et par l’insécurité grandissante que nous voulons à tout prix de rabaisser jusqu’au point zéro, » a dit Alongabony Benjamin.

Il sied de signaler que plusieurs habitants, notamment des opérateurs économiques, ont été la cible des bandits mains armés en ville de Bunia ce dernier temps.

John Mary Ndika, depuis Kpandroma

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.