Ituri: 4 morts et 60 otages libérés après une embuscade des ADF à Ofay

otages-conflits Chinois-ADF
Dans la province de l'Ituri

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont affirmé avoir libéré 60 otages; après une embuscade meurtrière attribuée aux rebelles ADF, contre un convoi de véhicules escorté par les FARDC; au village Ofay sur la Route Nationale N°4, tronçon Komanda-Luna, en territoire d’Irumu, en Ituri.

A en croire le Porte-Parole de l’armée en Ituri, en dépit de la libération de ces civils pris en otage, quatre corps des personnes tuées ont été découverts, dont un incendié dans le véhicule et 3 autres tués à près d’un kilomètre du lieu de l’incident.

Le lieutenant Jules Ngongo se dit très consterné par cette situation, et promet que l’armée, -qui ne se laissera pas décourager-, travaille pour remédier définitivement à cette situation.

«Les forces armées ont poursuivi l’ennemi après cette attaque. Ça n’a pas tardé, une fois informée nous sommes passés à l’attaque, mais l’inévitable est arrivé. Nous travaillons pour y remédier définitivement, et cela ne doit pas décourager ni la population ni les forces armées » a laissé entendre le Porte-Parole de l’armée.

Celui-ci appelle au même moment les chauffeurs et autres usagers de cette route au respect des heures de convoi, pour ne pas tomber dans des attaques rebelles.

Lire aussi Ituri: 14 véhicules incendiés et plusieurs dizaines de personnes kidnappées par des rebelles ADF ce mercredi (Bilan provisoire)

Signalons que lors de cette attaque, 16 véhicules ont été incendiés par les présumés rebelles ougandais ADF, dont 14 voitures et deux camions. Des sources sur place soutiennent que ce convoi qui était accompagné par les FARDC a été coupé en deux; et les rebelles en ont profité pour attaquer la partie qui n’était plus sécurisée.

John Mary Ndika, depuis Kpandroma

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.