Insécurité à Beni : une dizaine de bandits arrêtés et leurs armes récupérées

armes - miliciens - uvira - fardc

La ville de Beni, au Nord-Kivu, fait face depuis un moment, à une recrudescence des cas d’insécurité.

Il ne se passe une nuit sans qu’un cas d’incursion des bandits armés soit enregistré dans les résidences des habitants.

Les forces de sécurité qui se sont, depuis lors mis au travail pour traquer ces bandits; annonce ce samedi avoir mis la main sur 17 présumés criminels.

Narcisse Muteba Kashale, maire de la ville qui livre ce bilan parle aussi d’au moins 33 armes AK-47, déjà récupérées par les services de sécurité; des mains des assaillants, essentiellement des militaires en situation irrégulière dans la ville depuis cette montée en puissance de l’insécurité dans la ville.

« Les éléments de l’ordre sont en train de faire leur travail. Aujourd’hui je peux aller jusqu’à 33 armes récupérées. Ceci après être tombé sur une autre arme la nuit du vendredi à ce samedi, en commune Bungulu. Ce ne sont pas seulement ces armes, il y a aussi des criminels arrêtés, tous des civils qui opèrent avec des armes à feu. Outre les 17 criminels déjà aux arrêts, Il y a beaucoup de groupes dans la ville qui sèment désolation à la population. On y travaille, bientôt le résultat sera là », a-t-il indiqué.

L’autorité urbaine se réjouit du travail abattu par la police; et appelle la population à continuer a faire confiance aux services des sécurités.

Roger Kambale, à Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.