Idjwi: un hôpital vandalisé à la suite d’un conflit foncier

l'hôpital d'Idjwi-Nord à Katonda

L’hôpital d’Idjwi-Nord situé à Katonda, dans le territoire insulaire d’Idjwi en province du Sud-Kivu, a été vandalisé mercredi 8 septembre dernier, à la suite d’un conflit foncier opposant cette structure sanitaire à une plantation locale.

Selon des sources sur place, des hommes envoyés par ladite plantation, en compagnie des éléments de la Police locale, ont déguerpi des femmes enceintes, et tout le service de nutrition qui encadrait des enfants malnutris.

«La plantation a dit que l’espace qu’occupe cette partie de l’hôpital leur appartient. Ils ont ainsi envoyé des gens et des policiers qui ont tiré plusieurs balles en l’air pour chasser les occupants, et semant ainsi la panique,» affirme l’un des responsables de l’hôpital d’Idjwi-Nord.

Le Dr Pascal Mparara de l’hôpital de Katonda, affirme de sa part que l’hôpital avait acheté cet espace à l’ancien Directeur de la plantation, qui est décédé.

«Maintenant les nouveaux responsables ont déclaré qu’ils ne reconnaissent pas cette vente, et ils ont décidé de déguerpir ceux qui occupaient cet espace,» soutient-il.

Dans leur fuite, plusieurs femmes enceintes ont été blessées, ainsi que des enfants malnutris, explique une autre source sur place.

Selon elle, ces dernières ont perdu plusieurs biens qu’elles avaient, et d’autres ont été emportés par les personnes venues les déguerpir.

Contacté, le responsables de cette plantation s’est abstenu de tout commentaire sur ce dossier.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.