Goma: les ouvrages du programme « IMAGINE » de Mercy Corps, remis officiellement au Gouvernement provincial

Retardé suite à la présence de la pandémie à Coronavirus; qui aurait affecté negativement la mise en œuvre des activités du programme IMAGINE de Mercy Corps; c’est enfin ce mercredi 31 mars 2021 que les ouvrages réhabilités par cette organisation non gouvernementale ont été  officiellement remis au gouvernement provincial du Nord-Kivu; à travers le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita qui a réceptionné  ces infrastructures.

Ces ouvrages construits en territoire de Nyiragongo et dans la ville de Goma; consistaient à la mise en place de deux réservoirs de 5 000 mètres cubes chacun et 95 bornes fontaines éparpillées dans différents quartiers de la ville de Goma; et une tuyauterie de 65 kilomètres afin d’alimenter le réseau.

A présent, 64 bornes fontaines sont déjà fonctionnelles et d’autres seront opérationnelles dans un bref délai; ont rassuré les responsables de cette ONG.

Le Gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita accompagné du président de l’Assamblée provinciale, des députés élus du territoire de Nyiragongo et Goma; a tenu de féliciter le Gouvernement Congolais d’avoir accepté de libéraliser le secteur de l’eau pour permettre à tout citoyen congolais d’en avoir accès facilement.

Le Gouverneur Kasivita coupant le ruban symbolique lors de la réception des ouvrages du programme IMAGINE de Mercy corps à Goma.
Ph. Laprunellerdc.info

Il a profité de cette occasion pour annoncer la création en province; d’une nouvelle société dans le cadre du partenariat public privé pour une amélioration dans la desserte en eau particulièrement dans la ville de Goma.

« Nous avons d’abord eu la chance d’avoir les britanniques et les États-Unis qui nous ont accompagné depuis 2014; dans le cadre de l’amélioration de la desserte en eau potable dans la ville de Goma. Aujourd’hui la grande Bretagne par la même mobilisation de son peuple et son partenaire Mercy Corps, avaient établi un plan de renforcer la desserte  en eau potable dans la ville de Goma. Et c’est dans ce cadre que ces deux réservoirs de 5 mille mètres cubes chacun; ont été construits. Cela va donc permettre à la ville de Goma d’avoir de l’eau régulièrement » se réjouit-il.

L’autorité provinciale a également rassuré que cela sera possible par l’achat d’une pompe qui va permettre à ces réservoirs d’être alimentés afin que des tuyeaux se trouvant dans différents coins de la ville soient alimentés en eau.

« Dans la perspective de la nouvelle loi sur l’eau dans notre pays, nous avons capitalisé les atouts de cette loi et aujourd’hui au Nord-Kivu; nous sommes entrain de réfléchir et nous avons mis à pieds, le schéma d’un chantier d’une société qui va aussi faire la même chose que la REGIDESO. On va donc continuer à renforcer notre collaboration avec la REGIDESO; mais nous voudrions dans le cadre de cette nouvelle loi nous aligner à la vision du chef de l’état dans l’objectif de répondre le plus vite aux besoins sociaux » a précisé le Gouverneur Kasivita.

De 2016 à 2021 le programme a réduit de plus de la moitié, le taux de la diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans

Présent à cette cérémonie, la directrice de la coopération britannique, Juliette John, s’est dite satisfaite des avancées positives de ce programme; qui a atteint son objectif principal; celle de réduire le taux de la diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans.

Il a été constaté une réduction de plus de 50% de cas; depuis le début du programme en février 2016.

« Nous sommes extrêmement fièrs des résultats de ce programme IMAGINE. En toute première ligne; je dois citer le fait que de 2016 à 2021 le programme a réduit de plus de la moitié, le taux de la diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans; sauvant des milliers des vies. Nous estimons que le nombre des personnes qui partent collecter de l’eau maintenant dans un rayon de 30 minutes, aller et retour; a doublé de 2019 à 2021. Actuellement, plus de 6 millions de personnes bénéficieront d’un accès à l’eau potable et qu’il n’y a eu aucun cas de cholera là où le programme opère » a-t-elle déclaré.

Notons qu’ausitôt remis, le gouvernement provincial considéré comme « maitre d’ouvrage », va continuer à gérer les infrastructures avec une gestion transparente; conformément à la loi sur l’eau de 2015; et qui preserve la pérennité de ces infrastructures sous accompagnement d’une équipe des expert de Mercy Corps. Cette equioe d’accompagnement  se chargera de la finalisation des travaux pour détecter les différentes anomalies et imperfections jusqu’en 2022.

Ce programme de 7 ans financé par le Royaume-Uni à hauteur de 38 millions de sterling a contribué a la diminution du taux du taux de la diarrhée en passant 13% à 4,6% à Goma et à 5,3% à Bukavu depuis le lancement du programme jusqu’en février 2021.

Freddy Ruvunangiza, à Goma.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.