Goma: des enseignants des écoles protestantes sont en grève depuis ce mardi 1er Octobre

La grève des enseignants déclenchée par le Syndicat National des Écoles Protestantes (SYNEP) dans la ville de Goma ce mardi 1er  Octobre, à l’issue  de leur assemblée générale a été respectée par la majorité d’écoles protestantes et officielles  ce mercredi 02 Octobre 2019.

Après une ronde des écoles effectuée dans la ville de Goma, le constat fait état de plusieurs écoles officielles ayant respecté l’appel lancé par leurs collègues. C’est le cas de l’Institut de Goma (Instigo), Epaigo, Epaimog, même cas pour les écoles protestantes de la ville telle que Majengo, Faraja et Zaner.

Pourtant non concernées par cette décision, certaines écoles catholiques ont aussi suivi le mot d’ordre. A Bakanja et à sainte Ursule, des élèves venus le matin étaient obligés de retourner chez eux.

Selon Alfred Bafunyembaka, enseignant au sein d’une école officielle de la place, pour la première journée de cette grève les enseignants présents dans la réunion ont obéi à la décision ressortie de la rencontre.

Les élèves se sont présentés vers 7 heures et 8 heures mais plus tard vers 9 heures les élèves ont été libérés pour retourner chez eux car il n’y avait pas d’enseignants.

« Actuellement nous sommes parmi les personnes qui accompagnons bien le chef de l’état dans sa vision de garantir la gratuité de l’enseignement de base mais il doit aussi savoir que ventre creux n’a point d’oreilles » dit-il.

Ce dernier ajoute qu’actuellement les enseignants militent pour une même cause pour que les Nouvelles Unités (NU) et les Non Payés (NP) arrivent à retrouver leur salaire au sein du gouvernement central.

Il rappelle tout de même que cette situation concerne tous les enseignants du pays jusqu’à ce que l’état congolais prenne en charge toutes les doléances des enseignants.

seuls les enseignants des écoles privées ont vaqué librement à leurs activités.

Pour rappel, les mouvements de grève partis de Bukavu par des enseignants des écoles catholiques commençaient à prendre de l’ampleur dans presque toutes les provinces. 

Des enseignants revendiquent auprès des autorités  le respect des accords signé entre eux pour rendre effective la gratuité. c’est entre autres la prise en compte des NU et NP, la suppression des zones salariales, la majoration de leurs salaires,…

Disons qu’au Sud-Kivu, la grève a été levée et la reprise des cours est annoncée ce lundi 7 Octobre 2019. dans une assemblée générale tenue à l’EP Matendo ce mercredi 02 Octobre, des enseignants grévistes ont indiqué lever la grève mais si rien n’est fait concernant leur revendications endéans deux semaines, ils reprendront la grève 

Freddy Ruvunangiza depuis Goma

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.