Goma: 5 morts et plusieurs personnes enlevées dans une nouvelle attaque à Ndosho

Au moins 5 personnes tuées et 11 autres portées disparues , ceci est le bilan provisoire d’une attaque des bandits armés non autrement identifiés au quartier Ndosho sur avenue Rwassama et Iléon Songo commune de Karisimbi dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 février 2019.

 Des bandits ont fait incursion dans ces quartiers aux environs de 19 heures et ont opérés pendant 2 heures de temps, c’est-à-dire entre 19 heures et 21 heures.

« C’était aux environs de 19 heures que nous avons remarqué la présence des personnes armées et habillées en tenu civile qui tiraient sur des passants. Il s’est introduits dans beaucoup des maisons et sont partis avec quelques membres de familles » précise à Laprunellerdc.info, un membre d’une famille victime de cette attaque.

Parmi les personnes enlevées figure une femme grosse qui a été libérée par ces bourreaux.

Une rançon de 15 000 et 10.000 dollars pour les uns et 5000 pour les autres est en train d’être exigée aux familles victimes de l’enlèvement pour que leurs membres soient libérés.

Pour l’instant des enquêtes ont été ouvertes par les autorités pour établir le vrai bilan et identifier les malfaiteurs.

Cette attaque survient après celle survenue dans la nuit de samedi 16 au dimanche 17 février dernier dans le quartier Mugunga, un peu plus loin de là et qui a avait fait 8 morts et plusieurs blessés.

Freddy Ruvunangiza, depuis Ndosho

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.