Forum International Francophone : des femmes leaders du Sud-Kivu créent une synergie

femmes - francophone

«Renforcement du Mouvement des Femmes Francophones : Comment pouvons-nous y contribuer ? » C’est le thème autour duquel les femmes de plusieurs pays d’Afrique se sont réunies durant 4 jours dans un Forum International Francophone.

Dans cette rencontre virtuelle, ces femmes leaders ont longuement discuté sur les questions de respect des droits des femmes et les difficultés auxquelles elles font face pour l’émergence des organisations féminines.

Lire aussi: Bukavu: l’IFDD a lancé la 2ème phase de ses formations gratuites en ligne, en Environnement et Développement Durable

Elles ont également planifié des actions concrètes sur la manière de renforcer la collaboration au sein du mouvement des femmes leaders francophones.

Plusieurs participantes pensent que ce forum a été opportun, car il a aidé les femmes, membres des organisations féminines, à se découvrir, à acquérir des nouvelles connaissances, à partager leurs expériences mais aussi à définir des stratégies pour contourner les obstacles auxquels elles font face au quotidien dans leurs organisations.

« Nous avons rencontré plusieurs femmes leaders et nous avons bénéficié de leurs expériences. Nous avons pris l’engagement de réveiller d’autres femmes leaders qui dorment encore pour qu’ensemble nous puissions lutter et contribuer au respect des droits des femmes. Nous avons découvert que les femmes ont plusieurs potentialités et qu’elles ne doivent pas se négliger. Elles doivent contribuer au développement de leurs pays », dit Mireille Mbuyi, Directrice des opérations de « Light », une association qui accompagne des femmes démunies.

Plusieurs femmes du Sud-Kivu qui ont pris part à ce Forum ont décidé de créer une synergie régionale pour voir dans quelle mesure elles vont continuer le combat pour le respect des droits des femmes.

Lire aussi: Kabare: des femmes pygmées demandent au Gouvernement de leur doter des terres

Wilermine Ntakebuka, membre du Conseil d’administration de « Xoese » explique que leur synergie aura pour mission d’accompagner les organisations féminines et de préparer la relève.

« Nous avons organisé ce forum pour que les mouvements des femmes puissent être très forts et qu’ils travaillent avec toutes les femmes pour la promotion de leurs droits. Ce mouvement aura aussi pour mission d’accompagner des jeunes femmes leaders qui vont prendre la relève parce qu’on se rend compte que les femmes leaders vieillissent déjà et lorsqu’on n’a pas laissa un remplaçant bien préparé l’idée meurt quand on meurt ».

Il faut signaler qu’à l’issue de ces séances, Wilermine Ntakebuka a été honorée par un prix international, reconnaissant son combat pour la promotion des droits des femmes. Ce prix est dénommé « Prix égalité de genre ».

Il lui a été décerné par l’organisation internationale « Xoese » dont elle représente en RDC.

Plusieurs femmes de Bukavu ont participé à ces forums virtuels.

Lire aussi: «Tufaulu Pamoja » : atelier sur le leadership, mentorat, plaidoyer sensible au genre

La plupart se réunissaient dans la salle de réunion de la Monusco du 23 au 26 Novembre 2021.

Ce forum a été organisé par « Xoese » (Le Fonds pour les Femmes Francophone) en collaboration avec le Forum Francophone des Affaires (FFA), Fonds Égalité et Foundation for a Just Society (FJS).

Il a regroupé plusieurs pays d’Afrique dont la RDC.

Claudine Kitumaini

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.