Flambée de Covid19 au Sud-Kivu : « la vaccination reste un des moyens surs pour obtenir une protection individuelle et collective » (Officiel)

protection - collective - personnes-cas de coronavirus-kinshasa - covid-19 - doses-Israël -lot-vacin-Johnson & Johnson-

A la suite de la flambée des cas de la maladie à Coronavirus au Sud-Kivu, le Ministre Provincial de la santé a estimé que la vaccination reste un des moyens surs pour obtenir une protection individuelle et collective afin d’éviter la maladie voire les formes graves.

Dans un communiqué officiel, le Ministre a informé que la maladie à Coronavirus reste une maladie très dangereuse, extrêmement contagieuse et mortelle.

Lire aussi: Covid-19/Sud-Kivu: le ministre de la santé redoute une flambée des cas si les mesures barrières ne sont pas respectées

« Nous devons noter que la maladie à Coronavirus reste une maladie très dangereuse, extrêmement contagieuse et mortelle. Nous ne pouvons la prévenir que par le changement positif de notre comportement, en respectant les règles d’hygiènes et en se faisant vacciner systématiquement contre la Covid19. Pour être sûr de notre résistance à cette maladie de Coronavirus, nous exhortons la population cible, celle de 18 ans et plus de se faire vacciner contre le covid-19, car la vaccination reste un des moyens surs pour obtenir une protection individuelle et collective afin d’éviter la maladie voire les formes graves », dit Masine Kinenwa Norbert, Ministre provincial de la santé.

Il a rappelé que cette maladie se transmet partout, d’une personne à l’autre au sein d’un foyer, sur le lieu de travail ou encore dans un établissement de santé, dans le transport en commun, à des occasions des cérémonies populaires telles que les fêtes des mariages, le deuil, les cultes, les sports et autres rassemblements publics.

« Voici les signes les plus courants observés et rapportés dans les structures sanitaires, quoiqu’on dise : Le rhume, la sécheresse de la gorge, la toux, la fièvre élevée, perte de gout et de l’odorant, des douleurs musculaires et abdominales, une fatigue intense, un essoufflement pouvant aller vers les difficultés respiratoires. Et dans les formes les plus graves, l’infection peut entrainer des lésions au niveau des poumons, une insuffisance rénale, voire la mort», rappelle-t-il.

En effet, rappelle le Ministre, du 13 au 16 décembre 2021, avant même la fin de la semaine ; la province vient de notifier 39 cas positifs de Covid-19, alors que la semaine passée, la province n’a notifié que 9 cas.

« Ce qui est inquiétant encore, en deux jours ; nous venons d’enregistrer 25 cas de Covid-19. De ces statistiques, les cas d’automédication qui échappent à notre système de surveillance épidémiologique ne sont pas pris en compte ; ainsi que les personnes ne présentant pas des signes et n’ayant pas eu l’occasion de voyager pour être testées. Or, ils représentent une proportion non négligeable ; », regrette-t-il.

Abiud Olinde

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.