Fizi-Mwenga-Uvira: des groupes armés maï-maï boycottent des assises sur la paix à Murhesa

kyasenda - Nord-Kivu - Butembo MONUSCO -SUD-KIVU

Des groupes armés maï-maï actifs dans la partie sud de la province du Sud-Kivu refusent de prendre part à une retraite qu’organise l’Organisation Search for Common Ground (SFCG), dans le cadre de la recherche de la paix dans cette partie du Sud-Kivu, tenue à Murhesa.

A en croire une lettre conjointement signée par ces groupes maï-maï actifs dans les hauts et moyens plateaux de Fizi-Uvira et Mwenga, ces assises sont jugées d’inopportunes vu la situation qui prévaut actuellement dans leur milieu.

« Il est pour nous inutile de participer à des telles assises au moment où chaque jour il y a des morts, viols, vols et incendies, » écrivent-ils.

Par ailleurs, ceux-ci avancent aussi comme motifs de non-participation à ces assises le fait que la rencontre aura lieu en dehors de la zone à conflit. Mais aussi et surtout le mauvais choix des représentants des groupes armés. Ils demandent également l’implication personnelle du Gouverneur de province.

Pour ce faire, ces groupes armés fidèles à Yakotumba, Mulumba, Biloze bishambuke,…demandent à SFCG et à toute autre organisation voulant parler de paix dans la région d’impliquer les vrais acteurs pour avoir des résultats satisfaisants et durables. Cela les éviterait le fiasco comme celui survenu lors des première assises de Murhesa.

« Nous demandons à Search for common ground ou autre organisation d’impliquer les vrais acteurs dans l’organisation. La première assise de Murhesa avait accouché d’une souris par le fait de ramasser des petits malins au lieu de cibler les vrais leaders » ont-ils conclu.

Lire aussi: Sud-Kivu: des groupes armés locaux s’engagent à cesser les hostilités

Une retraite de 3 jours est organisée par des organisations œuvrant pour la paix au Sud-Kivu. Celle-ci, avec l’accompagnement de SCFG, une organisation internationale, veut mettre sur une même table, des chefs des groupes armés pour ensemble parler paix et développement dans les moyens et hauts plateaux de Fizi-Mwenga-Uvira.

Ces assises visent aussi à étudier comment consolider les acquis de ces rencontres avec des acteurs intégrés.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.