Fizi : 8 miliciens Maï-Maï tués par l’armée dans des affrontements à Bibokoboko

bulembo - nyarugabo - dycod - moyens plateaux - enock sebineza - affrontements - bibokoboko - activités kangovyo - Mboko-Butale-femmes-Banyamulenge-Buguma-Fizi Uvira-bases-Yakutumba-incursions-MSF Baraka-présumés-personnes-Fizi - assassinées - Lusenda
Village Bibokoboko en territoire de Fizi au Sud-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info, illustration

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo annoncent avoir tué au moins 8 miliciens Maï-Maï au cours des violents affrontements à Bibokoboko dans les Moyens Plateaux du territoire de Fizi au Sud-Kivu.

Selon le Major Dieudonné Kasereka, Porte-Parole de l’armée dans la région, ces miliciens maï-maï de la coalition Yakutumba et Kibukila ont été neutralisés alors qu’ils avaient attaqué une position de l’armée tôt le matin de mardi 26 octobre 2021.

Lire aussi: Lire aussi: Sud-Kivu: afflux des déplacés à Baraka, fuyant les affrontements à Bibokoboko et environs

Au cours de cette attaque, 6 éléments FARDC ont été blessés.

« C’est la coalition Yakotumba et Kibukila, qui continue à attaquer différentes positions FARDC. Le bilan encore provisoire fait état de huit miliciens neutralisés et six éléments FARDC grièvement blessés » dit à LaPrunelleRDC.Info, le Major Kasereka.

À ce moment, rassure l’armée, Bibokoboko est sous contrôle des éléments FARDC.

« L’ennemi étant en déroute, les FARDC sont derrières ces hors-la-loi. Le secteur opérationnel Sukola2 sud Sud-Kivu condamne pour la énième fois les actions antipatriotiques de tous ces hors-la-loi ».

Il faut dire que des violents affrontements ont été rapportés dans la région de Bibokoboko et environs depuis la matinée de ce mardi. Des affrontements qui arrivent alors que plusieurs villages ont été désertés par les populations à la suite des affrontements de plusieurs jours depuis le 13 octobre dernier entre groupes armés. 

Lire aussi: Fizi : des affrontements sanglants entre miliciens à Bibokoboko

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo ont alors repris le contrôle de l’entité pour ramener le calme et permettre le retour des déplacés internes dans leurs villages.

Jean-Luc M.
Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.