Firmin Mubele file vers Toulouse, le relégable du moment (Sport)

Firmin Mubele
Firmin Mubele

Firmin Mubele Ndombe a enfin débarqué au Toulouse FC, où il passera la seconde partie de la saison sportive 2017-2018, après plusieurs semaines sur le banc Breton. C’est en forme de prêt avec option d’achat le TFC s’est offert le service de l’attaquant congolais, toujours propriété du Stade rennais.

L’excellent rendement, ponctué par cinq buts marqués en seulement quelques rencontres disputées cette saison, n’a pas suffi pour sceller un pacte d’amour entre Firmin Mubele et le tout nouvel entraineur du club Breton, Sabri Lamouchi. Déjà en manque de temps de jeux dès le limogeage de Christian Gourcuff, Mubele a vu son avenir s’assombrir davantage avec le recrutement Diafra Sakho.
Aussitôt le Sénégalais, le congolais a dégagé.

Il était, sans doute, hors de question que Lamouchi gâche l’occasion de s’attacher des services d’un attaquant de confiance et, par voie de conséquence, se débarrasser de Mubele Ndombe dont le profil n’a jamais séduit le technicien français. Chose faite, la venue du sénégalais Diafra Sakho, en provenance de West Ham, une écurie anglaise, a forcé le congolais à embrasser la porte de sortie.

« Côté départ, je confirme, des discussions son engagées avec Toulouse pour Firmin Mubele » a affirmé Olivier Letang, président du Stade Rennais, dans la matinée du lundi 29 janvier 2018. Les choses se sont tellement vite passées que dans l’après-midi du même Lundi, le Congolais a fait ses valises pour rejoindre son nouveau bercail.

Arrivé à Rennes sur une bonne côte, Firmin Mubele rejoint un Toulouse en posture défavorable. 19ème au classement provisoire du championnat français, et donc relégable, le TFC compte sur le génie du natif de Kinshasa pour réussir le vieil exploit de l’ère Tisserand, sous les ordres de Pascal Dupraz. En cas de réussite, El Katafumbwa, de son surnom, verra l’option d’achat levée et pourra dûment s’engager avec le club de la Haute-Garonne.

Initialement perçu comme la pire recrue de l’histoire du Stade rennais, Firmin a su rapidement convaincre le public Breton, dès ses débuts avec Rennes en seconde partie de la saison dernière. Devenu l’enfant chéri des tribunes, suite à sa technicité et sa polyvalence, a fini par payer pour l’insuffisance de résultat de son club.

Une fois son recruteur, Gourcuff, démis de ses fonctions, Mubele a peiné pour convaincre son nouveau patron ; chose qu’il ne fera d’ailleurs jamais car après seulement moins d’une année de bail, le désamour, entre Firmin et Sabri, a fini par accoucher d’une douloureuse rupture.

John Achiza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.