Exploitation «illicite» des minerais à Mwenga: le député Mbindule implique Théo Ngwabidje

mwenga-nomination-la société - réveil des indignés lucha-des-acteurs-sociaux - Ngwabidje
Théo Ngwabidje

Après l’audition à l’Assemblée Nationale, du rapport d’enquête parlementaire produit par la Commission descendue dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, le député national Crispin Mbindule, cadre de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), accuse le Gouverneur Théo Ngwabidje d’avoir entretenu la crise relative à l’exploitation « illicite » des minerais qui y a été décriée.

Se confiant à la presse de Goma ce mercredi, l’élu de Butembo estime que le chef de l’exécutif provincial du Sud-Kivu et son équipe, qui devraient contrôler le secteur minier, « ne font qu’additionner leurs comptes ». Pour lui, la RDC ne devrait pas servir de pont sur le classement des pays producteurs des minerais, à cause de l’exploitation illicite.

« Aujourd’hui si vous voyez le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie n’ont pas des carrés miniers mais ils sont des premiers exportateurs de l’or. Alors il y avait une commission parlementaire qui était déployée à Mwenga pour voir comment est gérée les mines et là on a trouvé la catastrophe. Nos mines sont pris par les chinois, pas seulement les chinois, il y a les congolais également. Si nous avons accusé le Gouverneur par ce que c’est lui l’autorité provinciale. C’es lui qui contrôle normalement les artisanats et il ne fait pas bien son travail. Et nous avons eu des informations dans le rapport de la commission que le Gouverneur serait impliqué dans l’exploitation illicite de l’or à Mwenga, Kamituga,etc. La commission continue à mener les enquêtes et nous espérons qu’on va fixer des sanctions, » a précisé Crispin Mbindule Mitono.

Signalons que lors de la plénière du jeudi 18 novembre dernier, le député Jean-Claude Kibala, président de ladite Commission d’enquête, avait soutenu que la plus part des sociétés qui exploitent à Mwenga ne le font pas en conformité avec la loi. Sur place, des sujets chinois sont cités dans l’exploitation illicite des minerais.

Lire aussi Mwengagate: des jeunes demandent aux élus de Mwenga d’initier «en urgence» une motion contre le Gouverneur Ngwabidje

Pendant ce temps au Sud-Kivu, des voix s’élèvent pour exiger la démission de l’autorité provinciale, certaines pour son inaction, et d’autres pour sa probable implication dans l’exploitation illégale des minerais à Mwenga.

Magloire Tsongo, à Goma

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.