État de siège: les FARDC déterminées à mettre «hors d’état de nuire» les ennemis du peuple

FARDC
Gilbert Kabanda

Face à l’insécurité qui est demeurée persistante dans la province du Nord-Kivu et Ituri, malgré l’état de siège y décrété depuis 5 mois, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, Gilbert Kabanda a réitéré ce vendredi 1er octobre en Conseil des Ministres, la détermination des Forces Armées FARDC de mettre « hors d’état de nuire » les ennemis du peuple congolais.

Selon le Ministre, les opérations militaires se poursuivent normalement dans le cadre de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu, dans l’objectif de restaurer la sécurité, la paix et l’autorité de l’Etat.

Celui-ci a annoncé qu’un périmètre de sécurité a été installé à Komanda après la récente attaque des rebelles ADF. Celui-ci a fait savoir qu’à Beni, les FARDC s’activent pour réduire la capacité de nuisance des groupes rebelles.

«Le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a fait part au Conseil de la situation sécuritaire qui demeure calme et sous contrôle des Forces de défense et de sécurité sur l’ensemble du pays. Il a indiqué que les opérations militaires se poursuivent normalement dans le cadre de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu dans l’objectif de restaurer la sécurité, la paix et l’autorité de l’Etat. En Ituri, la situation de Makayanga, village située à 3 kilomètres de Komanda est sous contrôle des Forces Armées de la République Démocratique du Congo. Ces derniers ont repoussé les miliciens FPIC et FRPI le 26 septembre dernier et y ont installé un périmètre de sécurité. En territoire de Beni, le Ministre de la Défense a informé le Conseil de l’activisme des groupes armés et des mesures prises par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo pour les contenir et réduire leur capacité de nuisance. Le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a réitéré la détermination des forces de défense et de sécurité de mettre hors d’état de nuire ces ennemis du peuple congolais,» explique le Compte-rendu de cette réunion présidée par Félix Tshisekedi.

Lire aussi Ituri : plus de 30 déplacés ne font plus signe de vie après la dernière attaque meurtrière à Komanda

Signalons que cette déclaration intervient alors que des nouvelles tueries des civils ne cessent d’être enregistrés dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. A Komanda (Ituri) le même soir de ce vendredi, 8 personnes ont été tuées par des présumés rebelles ADF. 30 autres, des déplacés, sont toujours portées disparues 24 heures après cette attaque.

Quoi qu’il en soit, l’Assemblée Nationale a autorisé ce vendredi 1er octobre, la prorogation de l’état de siège pour la 9ème fois consécutive dans ces deux provinces, pour une durée de 15 jours, en vue de permettre aux FARDC de renforcer les opérations en cours, visant à pacifier la région.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.