Ebola: des contacts venant de Lwemba et Biakato affluent à Beni

85 Views

Plus de 60 personnes venant de Lwemba et Biakato en province de l’Ituri se sont déplacées vers Beni au Nord-Kivu. Ces derniers, listés comme cas suspects d’Ebola, viennent au Centre de traitement de Beni, puisque les centres de traitement de leur milieu ont fermé les portes suites aux attaques et aux menaces des groupes armés.

Selon le Docteur Michel Kalongo, Chef de l’équipe de la commission Surveillance à Beni, ces personnes sont logées dans un site d’hébergement à Bundji où ils sont vaccinées et suivies, mais déjà 4 d’entre elles qui ont développé la maladie à virus Ebola sont sous traitement au CTE de Beni. Il précise que les contacts qui totaliseront 21 jours sans présenter des signes d’Ebola, seront déchargés de ces ménages de Bunji qui est actuellement considéré comme centre de transit pour tous ces cas suspects.

“Nous sommes entrain d’enregistrer des contacts qui viennent de Biakato, Lwemba et Mangina. Nous sommes sans ignorer qu’il y a eu des événements malheureux qui se sont passés dans cette région, surtout au village Lwemba où les équipes n’accédaient plus à cause des menaces. Il y a eu un grand nombre de décès communautaires au niveau de Lwemba, et c’est ce qui fait que la majorité de familles qui ont constaté qu’ils sont en risque commencent menant à se déplacer vers les milieux où elles seront prises en charge et protégées.”

Il appelle tous les membres de la communauté à ne pas hésiter d’informer les équipes de riposte, au cas où il y aurait des personnes qui viennent de l’une des zones en épidémie, et qui présenterait des signes de la maladie à virus Ebola, afin qu’ils puissent le suivre et éviter la contamination des autres.

Signalons que le Coordonnateur général de la riposte à Ebola Styve Ahuka, a visité ce camp des déplacés de Lwemba et Biakato qui se trouve à Beni ce Jeudi 5 décembre, en termes de clôture de sa mission dans cette zone. Celui-ci a invité toute la population de Biakato et de Lwemba à s’impliquer dans les activités de la riposte, car sans leur implication, a-t-il dit, la Maladie à virus Ebola ne saurait être vaincue.

Depuis le début de l’épidémie jusqu’au 4 décembre, le cumul des cas est de 3 318, dont 3.200 confirmés et 118 probables. Au total, il y a eu 2.207 décès parmi lesquels 2089 confirmés et 118 probables

Au total il y a eu 1084 personnes guéries, alors que 357 cas suspects sont en cours d’investigation.

Museza Cikuru

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )