Déclaration UNC Sud-Kivu contre Ngwabidje: elle ne s’inscrit pas dans la ligne droite du discours du Chef de l’Etat à la nation (Amato Bayubasire)

23 Views

Le député national Amato Bayubasire, également cadre de l’Union pour la Nation Congolaise ne comprend pas la déclaration de plusieurs responsables de son parti au Sud-Kivu qui annoncent la rupture des relations entre leur parti et l’actuel Gouvernement Provincial.

Dans une interview accordée à Laprunellerdc.info, Amato Bayubasire dit n’avoir pas suivi une option de ce genre dans le chef de son Président National Vital Kamerhe.

Il note également qu’aucune réunion ne s’est jamais tenue ni de la Direction Politique Nationale dont il est d’ailleurs membre en tant que député national ni du Secrétariat Général pour lever telle importante option.

Il dit comprendre les inquiétudes de plusieurs membres de son parti face à l’autorité provinciale mais qui, dit-il, doivent être canalisées au niveau de la hiérarchie de son parti par des voies appropriées car, rappelle, l’élu de Walungu, «il n’est pas de leur compétence de lever telle option».

Celui-ci note par ailleurs que cette décision  ne va pas dans la droite ligne du discours du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi devant les parlementaires, décourageant toute tentative de déstabilisation des exécutifs provinciaux.

Cette déclaration aussi, ne s’inscrit pas dans la ligne droite du discours du Chef de l’Etat à la nation au parlement devant les deux chambres réunies en congrès. Notre parti étant membre du CACH, l’autorité morale étant le Président Félix Tshisekedi, nous avons l’obligation de soutenir les options par lui, levées certainement en concertation avec ses collaborateurs dont notre président national se trouve être son principal collaborateur » a-t-il dit à Laprunellerdc.info.

Joël Mugisho

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )