Décès de Me Mukendi: Mwilanya rend hommage à un acteur “clé et majeur” du processus de démocratisation de la RDC

Décès de Me Mukendi: Mwilanya rend hommage à un acteur “clé et majeur” du processus de démocratisation de la RDC
Jean-Joseph Mukendi Wa Mulumba avec les dossiers de l'affaire Chebeya. Ph.Tiers
226 Views

Le député national Néhémie Mwilanya Wilondja Coordonnateur National du Front Commun pour le Congo (FCC) rend hommage à l’ancien bâtonnier Jean-Joseph Mukendi, décédé à Kinshasa dans la matinée de ce mardi 24 mars 2020.

Il parle d’un acteur clé et majeur du processus de démocratisation de notre pays»

«Je rends hommage à un acteur clé et majeur du processus de démocratisation de notre pays qui nous quitte aujourd’hui, dans un contexte interpellateur, le Bâtonnier Mukendi Wa Mulumba. Avocat de renom, Défenseur des faibles et Homme d’ouverture”, a-t-il dit dans des propos relayés sur le compte twitter du FCC.

Dans le même chapitre, Mwilanya affirme que l’avocat Mukendi fut un des artisans du dialogue de Venise entre l’UDPS de feu Etienne Tshisekedi et la Majorité Présidentielle de Joseph Kabila en 2015.

«Me Mukendi fut un des artisans du dialogue de Venise, entre l’Udps et la MP en 2015. Il a contribué à la mise en place d’un processus électoral apaisé. Sincères condoléances à sa famille biologique, à sa famille politique et à l’ordre  national des avocats”, témoigne encore Néhémie Mwilanya Wilondja.

L’avocat Jean-Joseph Mukendi wa Mulumba est décédé très tôt ce mardi 24 mars 2020 à Kinshasa. Selon des sources concordantes, il aurait succombé à la suite de la pandémie à Coronavirus. Il serait donc la 3ième victime congolaise depuis que la maladie est signalée en République Démocratique du Congo.

Des hommages se sont succédé pour honorer la mémoire de celui qui aura été depuis une dizaine d’années, l’avocat de plusieurs opposants et défenseurs des droits humains au pays.

Jean-Claude Katende, de l’ASADDHO salue par exemple la contribution de Me Mukendi à la consolidation d’un État de droit au Congo. “Sa mort est une grande perte” écrit-il.

Hommage au Bâtonnier Jean Joseph Mukendi wa Mulumba qui s’est distingué dans son métier et a fait notre fierté. Un homme de parole, de principe et d’intégrité. Un baobab qui s’écroule après avoir inspiré la jeunesse pour laquelle il continuera à servir de modèle. Paix à son âme!” écrit Noël Tshiani.

Jean-Luc M.

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )