Culture: lancement officiel de la chanson « Dégazez le lac Kivu rapidement » à Bukavu

mukwidja - ruhunde-naufarge-fonds-kABULU- Mubambiro-autorités
Vue sur le lac Kivu en territoire de Kalehe au Sud-Kivu

Le lancement officiel de la chanson « Dégazez le lac Kivu rapidement » a effectivement eu lieu ce lundi 19 juillet 2021 dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu. C’était au cours d’une conférence de presse tenue dans l’enceinte d’Internews, en commune d’Ibanda; en présence de quelques chroniqueurs de musique de la ville de Bukavu.

Cette chanson a été réalisée par des artistes musiciens de Bukavu et de Goma dans un consortium de 4 structures (Mosaïque Asbl, Casque Vert, Coaski, et Club RFI), avec l’appui financier de 11.11.11 Belgique.

Pour les organisateurs de cette activité, il est urgent de penser au dégazage du lac Kivu; étant selon eux un vrai danger s’il n’est pas exploité ou s’il est mal exploité.

Selon Josaphat Rubenga du mouvement citoyen Casque vert, le message est simple ; celui de dégazer le lac Kivu rapidement, car estime-t-il, prochainement ça sera tard.

«Nous connaissons tous le danger que court la population environnante du lac Kivu; et comme vous le savez, ce lac est bourré des gaz dont le dioxyde de carbone, et le méthane et d’autres gaz.  Aujourd’hui, le volcan Nyiragongo a perdu des laves en permanente fusion; et certaines voix disent que ces laves pourraient être actuellement sous le lac Kivu, sous la ville de Bukavu certes, et probablement sur le lac Kivu,» dit-il.

Dégazez le lac Kivu
lancement de la chanson Dégazez le lac Kivu

Celui-ci dit redouter que si par malheur, le volcan Nyiragongo pouvait se servir de l’un des 18 cônes volcaniques qui sont dans ce lac; il y aurait une éruption volcanique et ça pourrait provoquer des morts en cascade; comme ce qui a été vécu au Lac Nyos au Cameroun.

«Si ce volcan arrivait à s’échapper comme ça été le cas sur le lac Nyos en aout 1986, il n’y aurait  pas de vie, tout Bukavu, tout Goma et Idjwi disparaitrait et tout le Rwanda. Faudra-t-il qu’on alors se taise ? Comme nous font croire les scientifiques sous prétexte de ne pas causer la peur aux gens; ou par peur d’être réprimé par des politiciens ? » demande-t-il.

Il faudrait selon lui, mettre une petite pression pour exiger ce dégazage; car les dirigeants ne « comprennent que par ce langage »; et si le mal arrivait, ils seront un jour interrogés sur ce qu’ils ont fait pour éviter le pire.

Les organisateurs annoncent que le clip visuel de la chanson « Dégazez le lac Kivu rapidement » sera incessamment lancé à Goma.

Contexte

Une étude publiée par Ressources Magazine en 2019 a montré que 60 milliards de mètres cubes de méthane dissous sont sous le lac Kivucien et environ 300 milliards de mètres cubes de dioxyde de carbone, y sont accumulés au fil du temps.

Une telle concentration de ce gaz mortel et imprévisible est néanmoins problématique, car elle pourrait potentiellement servir de détonateur à une éruption limnique, caractérisée par le dégazage brutal du lac qui relargue alors les couches de gaz amassées durant des années.

Mais, cette concentration menaçante de méthane est aussi, « paradoxalement, » une chance.

Le Rwanda a en effet, commencé l’exploitation commerciale de ce gaz puis 2009 par des entreprises qui l’extraient du lac Kivu pour alimenter des centrales électriques.

Mais côté congolais, toutes les initiatives allant dans le sens de l’extraction du méthane avaient jusque-là avancées à « pas de tortue, » jusqu’à ce que la menace soit aujourd’hui imminente

Le Ministère des Hydrocarbures avait signé, il y a une année, un contrat pour la phase industrielle du dégazage du golf de Kabuno dans le lac Kivu, mais jusqu’à présent, ce projet d’exploitation du gaz méthane n’est pas encore matérialisé.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.