Crise politique au Sud-Kivu: l’AFDC-A blanchit Lukwebo, et charge Ngwabidje

Président-candidat-AFDC Sud-Kivu-informateur-année blanche Bahati Lukwebo AFDC - Sécurité
Bahati Lukwebo

Le regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques Congolaises et Alliés (AFDC-A) s’est officiellement prononcé sur la crise politique en cours au Sud-Kivu, à la suite de la déchéance du gouvernement provincial de Théo Ngwabidje.

Dans une déclaration rendue publique ce samedi 8 janvier 2022 à Kinshasa, l’AFDC-A dit dénoncer une campagne de « diffamation » de son autorité morale, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo, en voulant le responsabiliser la crise politique et institutionnelle qui sévit actuellement au Sud-Kivu.

«L’AFDC-A dénonce et condamne énergétiquement la campagne de diffamation orchestrée par les ennemis de la paix sans maturité politique ni assise populaire, qui s’évertuent inutilement à imputer sournoisement les manquements professionnels reprochés au gouverneur du Sud-Kivu à son Autorité Morale et Président national statutaire, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo», lit-on dans cette déclaration signée par Remy Musungayi, Rapporteur général de ce regroupement politique.

Lire aussi Sud-Kivu: les députés nationaux AFDC dénoncent des attaques « personnelles » lancées contre Bahati Lukwebo

Ce regroupement politique membre de l’union sacrée, soutient que le Gouverneur déchu n’a « jamais » été soutenu par le sénateur Lukwebo dans son mode de gestion.

D’ailleurns rappelle l’AFDC-A, le même Gouverneur a refusé à son autorité morale, pas plus tard qu’en 2020 dernier, de tenir un meeting à Bukavu. Et ce, malgré son appartenance à son regroupement.

« L’AFDC à titre de rappel l’attention de l’opinion politique en général et particulièrement celle de la province du Sud-Kivu sur les humiliations subies il y a quelques mois, allant jusqu’à l’empêchement du sénateur Modeste Bahati Lukwebo de tenir son meeting à la place de l’indépendance par le même Gouverneur dont on prétend être soutenu aujourd’hui par le président du Sénat. Quelle contradiction ? » se demande le regroupement de Lukwebo.

L’AFDC et son autorité morale disent tendre leurs bras ouverts à tous les esprits épris de bonne volonté, pour « mutualiser ensemble » les efforts axés sur le retour total de la paix et la cohésion nationale, sur toute l’étendue du pays, et particulièrement au Sud-Kivu.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.