Covid-19: le CAPSA alerte sur le risque que courent les personnes atteintes de maladies chroniques

Plan stratégique-sociv
Marie Migani, présidente ai du Bureau de Coordination de la Société Civile au Sud-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

Le Centre d’Appui à la Promotion de la Santé (CAPSA Asbl) exprime son inquiétude sur le risque que courent les personnes atteintes de maladies chroniques pendant cette période de lutte contre la pandémie de Covid-19 en République Démocratique du Congo.

Au cours d’une conférence de presse animée ce vendredi 27 aout 2021 à Bukavu, Marie Migani, directrice du CAPSA, a démontré que pendant que tous les efforts du Gouvernement et des partenaires de santé sont centrés sur la lutte contre le Covid-19, les personnes souffrantes d’hypertension et d’autres maladies chroniques sont délaissées, pourtant en besoin d’aide.

Elle regrette que même avant la pandémie, ces maladies constituaient déjà un problème de santé majeur, et qui malheureusement « n’attirent pas l’attention des autorités politico-administratives et sanitaires ».

La directrice du CAPSA pense que ce délaissement est à la base de l’automédication, à laquelle recourent les patients des maladies chroniques et occasionne des complications. Pour pallier à ça, elle pense que Gouvernement et partenaires devraient s’intéresser à cette catégorie de personnes « très souvent délaissées ».

Selon le CAPSA, le Covid-19 est venu renfoncer la souffrance des patients atteints de maladies chroniques.

Dans sa communication, Marie Migani a expliqué que les données des experts de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont prouvé que dans la plupart des cas de décès enregistrés dans différents pays du continent d’Afrique, les victimes sont des personnes qui souffraient des maladies chroniques.

Le CAPSA pense que pour lutter efficacement contre le Covid-19 en RDC, il faudrait une riposte en amont et en aval. En amont, le CAPSA propose l’approche de sensibilisation et d’information des populations sur les signes ou symptômes, les causes ou facteurs favorisants, le mode de prévention et les complications liées aux maladies chroniques, mais aussi l’amélioration de la prise en charge de ces maladies.

En aval, le CAPSA propose de sensibiliser, informer et éduquer les populations sur les signes ou symptômes, les causes ou facteurs favorisants, le mode de prévention et les complications liées au Covid-19. Mais aussi la conscientisation des populations en général et en particulier les patients des maladies non transmissibles sur leur exposition « plus élevée » pour être affecté par le Covid-19.

Et concernant l’aide à apporter à cette catégorie de personnes, le CAPSA estime que c’est une action facile à mener, d’autant plus que ces dernières sont regroupées en associations et dans des structures sanitaires. D’où son appel à la solidarité et à l’aide en faveur de cette catégorie « délaissée ».

Bertin Bulonza

Etiquettes:

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.