Covid-19 au Sud-Kivu: déjà 247 cas dont 39 décès. Uvira et Kitutu deux nouvelles zones touchées

Sud-Kivu et le coronavirus. Covid monde Comité riposte Equateur personnes comité de riposte RDC nouvelle province FEC confirmés Russie confinement organisations nouveaux cas confirmés PNUD Ndolo-Kasumbalesa- Coronavirus cas

La province du Sud-Kivu compte jusqu’au 28 juin, 247 cas confirmés positifs au coronavirus parmi lesquels 39 décès et 112 personnes sorties guéries. 

La situation épidémiologique indique également que dix zones de santé sont jusque là touchées par cette pandémie parmi lesquels deux nouvelles zones ont été enregistré ce week-end. Il s’agit des toutes les trois zones de santé de la ville de Bukavu (Ibanda, Bagiraa et Kadutu), la zone de santé de Kabare, Miti, Nyantende, Lemera, Fizi, Kitutu et Uvira.

La zone de santé d’Ibanda reste l’épicentre de la maladie avec 171 cas suivi de Kadutu avec 43 cas, Nyantende avec 14 cas, Bagira avec 9 cas, Kabare, Miti, Lemera, Fizi eavec chacun 1 cas.

Avec les 39 décès sur les 247 cas confirmés, la létalité en province est de 15,8%. Une légère baisse du taux de mortalité par rapport aux semaines antérieures.

Alors que le coronavirus continue à gagner du terrain dans la province en affectant des nouvelles zones et souvent plus reculées, les personnels soignants sont confrontés à plusieurs défis. Déjà en début de cette épidémie, 43% des malades étaient des professionnels de santé.

Plusieurs alertes ont alors été lancées par eux-mêmes et par des acteurs de la société civile pour dénoncer le délaissement des professionnels de santé qui sont pourtant en première ligne pour lutter contre le coronavirus. L’on apprendra que même les malades de covid-19 étaient désormais obligés de payer seuls leur facture d’autant plus que le gouvernement ne prévoit rien pour les hôpitaux.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.