Coronavirus: la 8ème CEPAC suspend les cultes et appelle à la prière en famille

8ème CEPAC

Le Représentant Légal de la 8ème Communauté des Eglises de Pentecôte en Afrique Centrale  (8ème CEPAC) (L’une de grandes communautés protestantes en RDC) a écrit aux Régions ecclésiastiques de sa communauté, aux Districts ecclésiastiques, aux Eglises locales ainsi qu’aux Fidèles membres des églises.

Dans cette communication, le Pasteur Mateso Mouke Jean-Moïse appelle au respect strict des mots d’ordre du Président de la République, des Présidents nationaux et provinciaux de I’Eglise du Christ au Congo (ECC) sur la pandémie de Coronavirus.

«Les célébrations publiques des cultes sont suspendues pendant 4 semaines à dater de ce jeudi 19 Mars 2020. Que chaque famille des chrétiens soit transformée en cellule de maison de moins de 20 personnes où la prière familiale sera faite. Les diacres seront disposés aux portes des églises pour annoncer aux fidèles la suspension des services. Les mesures d’hygiène restent de strictes rigueurs”, écrit le représentant légal de la 8ème CEPAC.

Dans un message adressé aux fidèles catholiques de Bukavu et aux personnes de bonne volonté un peu plus avant, l’Archidiocèse de Bukavu avait quant à lui rappelé la gravité de la situation sanitaire que traverse le monde à l’heure actuelle créée par la pandémie du Coronavirus.

Pour l’Eglise Catholique, la situation actuelle exige un nouveau comportement et une prise de conscience soutenue.

C’est d’ailleurs dans ce sens qu’elle a désormais annoncé la suspension de toutes les messes et célébrations  de la parole en semaine et les dimanches, etc.

«Suspension de toutes les messes et Célébrations de la Parole en semaine et les dimanches, aussi bien en paroisse que dans les Aumôneries, les Secteurs et les Communautés Ecclésiales Vivantes de l’Archidiocèse de Bukavu. Il en est de même pour toutes les rencontres de Mouvements d’Actions Catholiques et Groupes de Réflexion et d’Approfondissement Spirituel (MAC-GRAS) tout comme le Chemin Néo-catéchuménal » indique le communiqué signé par le Vicaire Général de Bukavu, Emile Mushosho Matabaro.

L’action des Eglises Congolaises apparaît comme courageuse d’autant plus que les Eglises Protestantes et celle Catholique renferment des millions d’habitants qui peuvent être vulnérables si rien n’est fait.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.