Coronavirus à Bukavu: des mauvaises conditions de prise en charge dans le lieu d’isolement?

Coronavirus à Bukavu: des mauvaises conditions de prise en charge dans le lieu d’isolement?
460 Views

Des proches, amis et connaissances des 2 premiers malades de Coronavirus enregistrés à Bukavu déplorent des mauvaises conditions dans lesquelles sont soignés leurs frères. 

Plusieurs messages allant dans ce sens sont parvenus à la rédaction de Laprunellerdc.info. Des frères des 2 malades, leurs  proches se plaignent et craignent pour la vie de leurs. Qui selon eux n’étaient même pas grave avant cet isolement.

Un d’eux, Me Théo Manegabe, conseil d’un des malades, dit que les conditions hygiéniques d’isolement de ce ces deux frères sont déplorables. Ils n’ont pas d’eau, pas de médecin à leur disposition non plus.

Sans réfuter les résultats de tests fournis par l’INRB, Me Théo demande aux autorités provinciales de bien vouloir prendre au sérieux la question et offrir une prise en charge adéquate pour sauver ces vies.

Sans prétendre réfuter les résultats produits par l’INRB sur les prélèvements faits sur nos deux frères testés positifs du Covid-19 par le susvisé Institut, en notre qualité de l’un de deux cas concernés, nous déplorons les conditions hygiéniques de leur isolement et demandons aux autorités congolaises, leur prise en charge adéquate afin de sauver leurs vies au lieu de précipiter leur décès,” a déclaré l’avocat à Laprunellerdc.info

Par ailleurs, l’avocat conseil d’un des 2 malades en isolement dit attirer l’attention de tous ceux qui ont été en contact avec les précités de s’auto isoler et de faire appel au service habileté en cas des symptômes. 

Nous attirons l’attention de tous ceux qui ont été en contact avec les concernés, sur le danger qui les guette ainsi que leurs proches et familles.  Nous les appelons à l’auto isolement et à leur rémission à l’équipe de riposte contre cette pandémie qui endeuille toute la planète .  La pandémie du Covid-19 n’est pas une maladie de la honte. Elle n’épargne personne. Elle ne vise aucun âge, aucun sexe, aucune race… Elle nous vise tous et elle est parmi nous. Protégeons-nous et protégeons les autres” insiste-t-il.

Ce sont des fausses informations, rétorque Claude Bahizire, le chargé de communication de la DPS 

Contacté à ce sujet, le chargé de la communication de la Division Provinciale de la santé et membre de l’équipe de riposte, le docteur Claude Bahizire dit que cela ne sont des histoires des réseaux sociaux, des fausses informations, avant de rassurer à tous les proches des malades de la sérieuse prise en charge, médicale, psychologique et sociale que reçoivent leurs frères, malades de Covid.

les 2 malades hospitalisés au centre de traitement que nous avons placé un peu à côté de la ville sont entrain d’être pris en charge. Une prise en charge, pas que sanitaire mais aussi alimentaire et psychologique. Tous les nécessaires sont entrain d’être complété au fur et à mesure. Maintenant, il n’y a aucun problème. L’équipe ds spécialistes de la médecine interne ont commencé depuis hier le traitement selon le programme national. Tout st à charge du gouvernement provincial, “

En outre, le Dr Claude Bahizire reconnaît tout de même que il y avait un petit souci pour ce qui est d’adduction d’eau et mais déjà hier,  une délégation de la Regideso conduite par son directeur provincial et tout a été réglé et plus de plainte jusqu’à maintenant.

Le chargé de communication de la DPS fini par un message d’apaisement à toute la population de Bukavu.

Il les appelle tous au respect stricte des mesures d’hygiène et des gestes barrières pour pouvoir mettre fin à la propagation de cette pandémie.

«Nos frères sont là dans un état stable. Nous devons prier pour eux  nous et continuer à nous protéger pour éviter le pire qu’on voit ailleurs» a-t-il conclu.

Gracieuse Wany S. 

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )