Coopération RDC-USA: après IMAGINE, Mercy Corps lance le nouveau programme « LIFT »

IMAGINE. Mercy Corps
De gauche à droite, Charles Dembele, représentant du chef de bureau de Mercy en corps en RDC, le Maire deGoma et le Ministre des hydrocarbures. Ph. Laprunellerdc.info

Le consortium Mercy Corps, Tetra Tech, Sanergy, The london School of Economics (LES) et Entreprise for impact (E4i); ont procédé mardi 17 novembre 2020 à Goma, au lancement d’un nouveau programme dénommé ‘’LIFT’’ (Leveraging Investiment for Transformational).

C’est le Vice-gouverneur du Nord-Kivu, Madame Marie Lumoo Kahombo, qui a procédé au lancement officiel de ce nouveau programme; en présence des membres du Goouvernement provincial, des élus provinciaux, des chefs coutumiers; des acteurs de la Société Civile, ainsi que plusieurs autres partenaires intervenant dans le secteur de l’eau.

Prenant la parole, l’autorité provinciale a tout d’abord salué la coopération qui existe entre le Gouvernement américain et celui de la RDC; tout encourageant son implication dans le projet visant améliorer les conditions des vies de la population congolaise

«Je suis encore particulièrement heureuse  aujourd’hui d’être témoin du lancement d’un nouveau programme dénommé « LIFT » financé par USAID; pour augmenter l’accès à l’eau potable aux populations dans les zones périurbaines du Nord et du Sud-Kivu; pour un montant chiffré à 32 Millions des dollars américains. J’espère que la répartition de cette enveloppe tiendra compte de la particularité du Nord-Kivu; de par sa densité suite aux déplacements suite aux violences des groupes armés.» a déclaré Marie Lumoo Kahombo.

Lire aussi RDC : Mercy Corps renforce l’accès à l’eau potable dans les villes de Bukavu et Goma en cette période où le monde se bat contre le Coronavirus

Ce nouveau programme va ainsi consister pour l’amélioration de l’accès équitable et durable aux services de l’eau potable et de l’assainissement en faveur des communautés périurbaines de la région du Nord et du Sud-Kivu à l’Est de la république démocratique du Congo.

Selon Charles Dembele, représentant du chef de mission de Mercy Corps en RDC, la mise en œuvre de ce programme se justifie par le manque d’eau potable; d’assainissement et d’hygiène qui actuellement constitue une réelle menace pour la santé publique en RDC. Ceci malgré les multiples avancées des efforts du Gouvernement congolais et ses partenaires pour améliorer le domaine de l’eau.

S’agissant de l’inquiétude de la population sur l’inachèvement de certains projets menés; ce dernier a promis de se rassurer d’un suivi et d’une étroite collaboration avec le gouvernement provincial; et tous les partenaires dans la mise en œuvre du programme. Il a à cet effet demandé l’accompagnement et le soutien de la population pour la réussite de ce programme.

Celui-ci ajoute à cet effet que ce programme va travailler aussi sur l’amélioration des infrastructures existantes des populations périurbaines pour essayer d’améliorer l’accès à l’eau.

«Il s’agit donc pour nous de travailler ensemble avec les parties prenantes; et d’identifier les zones où nous allons intervenir et d’identifier également les infrastructures qui seront améliorés; pour qu’il y ait une meilleure desserte en eau potable » a indiqué Charles Dembele.

Financé à hauteur de 32 millions des dollars américains par le Gouvernement américain à travers USAID; le programme « LIFT » va ainsi s’achever après 5 ans, soit de 2020 en 2025.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.