Butembo : les services de sécurité présentent 11 présumés coupeurs de route, ils préparaient une grande attaque

ADF-coupeurs de route - Kalunguta-ivoire-Butembo-Beni Eringeti
Sur la route Butembo-Beni, Ph Laprunellerdc.info

Les services de sécurité ont présenté ce lundi 06 septembre 2021, 11 présumés coupeurs de route opérant sur l’axe Butembo-Beni au Nord-Kivu.

Les suspects présentés à la presse ont été arrêtés par les services de sécurité le 26 août dernier pendant qu’ils planifiaient une attaque contre un véhicule de l’ONG Mercy Corps au niveau de Kisalala, à une dizaine de kilomètres au nord de la ville de Butembo.

Lire aussi: Sud-Kivu: 3 personnes kidnappées par des coupeurs de route à Ngomo

Ces derniers ont été interceptés avec 4 armes AK 47 et quelques engins explosifs.

Devant la presse locale, ces présumés coupeurs de route ont reconnu les faits mis à leurs charges.

L’un d’eux, étant présenté comme chef de bande a déclaré que le véhicule ciblé par son groupe avait à son bord de l’argent destiné à la balkanisation du pays.

 « Nous avons été attrapés quand nous étions en pleine opération. Nous étions en train de vouloir ravir l’argent qu’on transportait dans un camion qui appartiendrait à une ONG. On nous a arrêté tout près de Furu quand nous étions en pleine concertation. Celui qui nous a associé est un soi-disant membre de cette ONG qui nous a dit qu’il y avait un camion qui transportait de l’argent qui servira pour le découpage de notre entité. Alors on voulait barrer la route au camion à cause de ce qu’on nous a dit que l’argent qui s’y trouver était pour la balkanisation », avoue Kakule Mulilirwa, un des présumés coupeurs de route.

Parmi ces présumés bandits, se trouvait aussi le nommé Djei Kisala membre d’un groupe de pression Véranda Mutsanga et deuxième suppléant d’un député élu de Butembo. Il a demandé pardon aux services de sécurité pour sa participation dans ce groupe des criminels.

 « J’ai été appelé par un ami de Furu en me disant qu’il y a un financement qui soutient les massacres de Beni, donc la balkanisation. Nous nous sommes rendus là-bas et ils m’ont donné des données, malheureusement je n’ai pas vite signalé aux services de sécurité. C’est pour cette raison que je suis là, dans cette mafia », a-t-il dit.

Lire aussi: Sud-Kivu: 2 coupeurs de route et un élément maï-maï neutralisés par les FARDC à Mikenge

Il faut noter que les présumés coupeurs de route ont été présentés avec 4 armes à feu et par après, ils ont été transférés à l’auditorat militaire de Butembo.

Bienfait Tumsifu, depuis Goma

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.