Business for peace: « Nous croyons fermement que le business ramènera la paix, comme la paix attirera les affaires (Dieudonné Kasenga)

«Nous croyons fermement que le business ramènera la paix, comme la paix attirera les affaires, voilà le sens de ce partenariat que nous avons baptisé  » Business for peace, Peace for business ».

Ce propos sont du Vice-Président de le Fédération des Entreprises du Congo (FEC) lors de l’ouverture des assises d’échange sur le rôle de la FEC dans le développement et la Consolidation de la paix en RDC, ce samedi 14 décembre 2019.

Pour Dieudonné Kasenga, Vice-président de la FEC chargé des petites et moyennes entreprises, il s’agira de prendre un échantillon des responsables des chambres de commerce à Panzi afin d’une appropriation du Prix Nobel de la paix au bénéfice de la femme et de l’homme d’affaires Congolais et contribuer à travers le renforcement des petites et moyennes entreprises du Pays à la paix et ai développement en RDC.

« d’organiser une rencontre avec un échantillon des responsables des chambres de commerce ici à Panzi afin d’appropriation du prix Nobel au bénéfice de la femme et de l’homme d’affaires congolais. Ensemble, avec la fondation Panzi, contribuer dans le cadre de renforcement des petites et moyennes entreprises en RDC » a indiqué Dieudonné Kasenga

Dieudonné Kasenga explique que pour matérialiser ce partenariat entre la FEC et la Fondation Panzi, une signature d’un mémorandum interviendra, d’où la présence des plusieurs invités venus d’autres provinces de la RDC. Selon lui, il sera question d’entreprendre des actions de plaidoyer au niveau national et international pour la relance de l’agriculture, l’élevage, la pêche et l’exploitation de la transformation locale des minerais mais également dans l’accès au financement et l’amélioration du climat des affaires à travers la stabilité et la sécurité en RDC.

«Nous matérialisons le partenariat avec la signature ce jour à la fin de nos travaux d’un mémorandum. c’est ce qui justifie ici la présence d’une très forte délégation que je salue des femmes et des hommes d’affaires venus de partout, de l’Equateur, d’Ituri,de Maïndombe, du Maniema, du Nord-Kivu, du Lualaba, de Kinshasa. Il s’agira notamment d’entreprendre pour les deux parties des actions de plaidoyer tant au niveau national qu’international en vue des acteurs, bailleurs en faveur de la relance de l’agriculture, de l’élevage, pêche, de l’exploitation conforme aux normes de la transformation locale des minerais, de l’accès au financement, de l’amélioration du climat des affaires, de la stabilité et de la sécurité » a-t-il martelé.

Pour Dieudonné Kasenga ces  initiatives devront donc  concourir à tracer des nouveaux horizons pour  le pays,  pour les entreprises et à donner à chaque citoyenne et citoyen congolais, particulièrement les femmes et les jeunes des nouvelles opportunités et des nouvelles expériences.

«Notre rôle consistera à accompagner les femmes et les hommes d’affaires à développer des projets, ensemble avec la Fondation Panzi voir dans quelle mesure du possible nous serons en mesure d’attirer des financements pour notre pays non pas seulement pour le Sud-Kivu, parce que,  ce que nous vivons ici peut se reproduire aussi dans d’autres provinces de notre pays » a-t-il précisé.

Le vice-président de la FEC chargé des PME a réaffirmé la ferme volonté de la FEC à travailler avec la Fondation Panzi de  façon à apporter leur pierre à l’édification de notre pays, à la consolidation de la paix et à redonner le sourire à un peuple meurtri, et arrêter tant soit peu les exactions et viols orientés vers nos populations vulnérables.

Il a de même remercié tous les invités  qui se sont joints à cette rencontre pour partager leurs expériences, étant donné que tous sont animés d’un souci, celui de travailler ensemble dans cette lutte contre la pauvreté.

Bertin Bulonza

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.