Bunia : à moitié nues, des femmes des militaires manifestent pour réclamer la relève de leurs maris

Une cinquantaine de femmes des militaires ont organisé une marche de colère qui a débuté le lundi 3 juin 2019, au quartier Bankoko en ville de Bunia pour chuter au gouvernorat de province.

La principale revendication de ces femmes à moitié nues était la relève de leurs maris engagés dans différentes zones opérationelles en Ituri depuis plusieurs années.

« Depuis l’époque de Mobutu, nous n’avons jamais vu des militaires passer 20 ans dans une seule province. Il y a toujours la relève des militaires » lance l’une d’elles, abordée par Bunia Actualité.

« Nos maris sont envoyés au combat dans des conditions déplorables, sans nourriture ni médicaments. Et lorsqu’ils meurent, nous restons des veuves sans aucune assistance de l’Etat », ajoute une autre, torse nue, et visiblement surexcitée.

Elles plaident pour que leurs maris soient envoyés dans d’autres parties du pays, qualifiant les conflits en Ituri de « très politisés ».

Le vice-gouverneur de province, Shalo Dudu Martin, qui a reçu leurs doléances, s’est montré ému et a promis de plaider leur cause auprès de la hiérarchie militaire.

« Je vous propose de vous constituer en une petite délégation de 3 ou 4 femmes pour aller rencontrer le commandant de la 32e région militaire et lui faire part de vos revendications. Je vais aussi en parler au gouverneur de province qui d’ailleurs est en séjour à Kinshasa pour plaider votre cause auprès de la hiérarchie militaire », a-t-il lancé lors de son adresse avec les manifestantes.

avec mediacongo.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.