Bukavu : un militaire en état d’ivresse tire sur deux jeunes à Elakat

Elakat-bourgmestre-bouchers-revocation-Bukavu
Vue sur le site ELAKAT à Bukavu. Ph. Laprunellerdc.info

Un militaire FARDC en état d’ivresse a tiré sur deux jeunes garçons dans la nuit de mercredi à ce jeudi 30 septembre 2021 sur avenue Cinquannaire, à 50 mètres du site Elakat, au quartier Panzi, dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Selon la Société Civile d’Ibanda qui livre l’information, ces deux garçons, vendeurs de jus, ont été attaqués par ce militaire dans leur boutique.

Ces derniers ont tenté de fuir jusque dans la maison voisine, mais ce militaire les a poursuivis. Selon notre source, le militaire a tiré sur les deux garçons: l’un est mort sur place, tandis que l’autre est mort dans la matinée de ce jeudi.

« L’un est décédé sur place et l’autre fils d’un capitaine de l’armée a été transféré à l’hôpital pour des soins, et est mort ce matin . La population en colère a détruit la maison où logeait le présumé assassin après que celui-ci ait pris le large à une destination inconnue, » explique David Cikuru, président de cette structure citoyenne .

Pour la Société Civile, ce militaire est l’un de ceux qui gardent la frontière de Ruzizi 2 et cette situation des éléments de l’ordre indisciplinés perdure à cause de l’impunité.

 » L’insécurité bat son plein à cause de l’impunité. Il doit être interdit aux policiers et militaires de prendre de l’alcool pendant les heures de service. » pense-t-elle.

Signalons que l’insécurité est devenue monnaie courante dans la ville de Bukavu. Il ne se passe plus un seul jour, sans qu’on ne tue ou ne trouve des corps sans vie ao  autres.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.