Bukavu/Tufaulu Pamoja: «La Prunelle Asbl» présente la feuille de route nationale de la Jeunesse adoptée à Kinshasa

feuille de route nationale
des jeunes de Bukavu informés sur la feuille de route nationale de la Jeunesse

Des leaders et membres organisations des jeunes de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, viennent d’être informés sur le contenu de la Feuille de route nationale de la Jeunesse, récemment adoptée à Kinshasa dans le cadre du projet « Tufaulu Pamoja ».

C’était au cours d’un atelier de restitution organisé par La Prunelle RDC Asbl ce samedi 16 octobre 2021, dans la salle de l’Institut Français de Bukavu.

Au cours de ces assises, les participants ont également pris connaissances du contenu du communiqué final sanctionnant la fin des travaux relatifs à l’atelier de vulgarisation et de validation de cette feuille de route nationale, en lien avec la résolution 2250 du Conseil de sécurité de l’ONU sur les jeunes, la paix et la sécurité, qui se sont tenus récemment à Kinshasa, et qui  ont regroupé les délégués des organisations des jeunes de 16 provinces du pays.

Pour Mme Judith Maroy, Directrice exécutive de La Prunelle RDC Asbl, ces assises étaient une opportunité pour son organisation, comme partie prenante, de présenter aux leaders et membres des organisations des jeunes, les acquis de ce document qui reprend les défis majeurs auxquels font face les jeunes.

Selon elle, cette feuille de route dégage également des pistes de solutions reprises dans l’exécution du projet « Tufaulu Pamoja ,» et des recommandations pertinentes, qui du reste nécessitent l’accompagnement des autorités publiques et politiques.

«Cette feuille de route nationale est désormais notre guide dans le combat pour la participation des jeunes. Elle comprend une série d’activités auxquelles d’ores et déjà nous vous prions d’avance de toujours participer pour que désormais la participation des jeunes que nous sommes devienne en mieux une réalité. Nous voulons qu’à partir de ce jour, cette question soit au centre de toutes nos conditions afin que d’ici 2023 nous ayons des jeunes élus, d’autres nommés et ou promus à des nouveaux postes,» a insisté Judith Maroy.

De son coté, Désiré Kyakwima, représentant du Gouverneur de province à ces assises, s’est réjoui de voir que la jeunesse veut jouer un rôle dans le développement de la société congolaise. Celui-ci a rassuré de la détermination du Gouverneur de province de faire de la promotion des jeunes son cheval de batail.

«Je sors de la salle convaincu du faite que les jeunes veulent absolument faire entendre leur voix sur la place publique ; je sors de la salle convaincu que la jeunesse veut jouer un rôle dans le développement de ce pays, dans le développement de la société congolaise. Je crois que des telles initiatives, le Gouverneur de la province les appuie totalement parce que lui-même a fait de la promotion de jeunesse un véritable cheval de batail. Le gouverneur de province est déterminé encore une fois à accompagner les organisations des jeunes pour que ces derniers face bouger les lignes, faire bouger les lignes c’est aussi participer à la prise des décisions. Je crois que cela vont la peine d’être soutenu parce que devant une classe politique qui semble marcher en reculant, il faut que les jeunes relèvent les dédis pour changer la société congolaise,» a soutenu le représentant du Gouverneur.

Pour rappel, « Tufaulu Pamoja » est un projet financé par l’ambassade de la Suède à travers CAFOD. Il vise principalement à amplifier la voix des jeunes et des femmes en vue de leur participation effective aux instances de prise de décisions et au processus de paix.

Lire aussi «Tufaulu Pamoja » : atelier sur le leadership, mentorat, plaidoyer sensible au genre

La feuille de route nationale présentée ce jour reprend donc des matières pertinentes contenues dans celle provinciale, adoptée début 2021 à Bukavu, sur la participation effective des jeunes dans les instances de prise de décisions et au processus de paix. A la différence de la feuille de route provinciale, celle nationale comprend les amendements et les contributions des autres provinces qui ont pris part aux assises de Kinshasa.

Plusieurs dizaines de leaders et membres organisations des jeunes participants à l’atelier de ce jour, ont salué le travail réalisé depuis le début du projet jusqu’à la mise en place de cette feuille de route nationale. Ces derniers ont dit être confiants que ce projet contribuera à ce que plus des jeunes soient promus et élus, aux instances de prise de décisions en province et au niveau national.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.