Bukavu: Police, Mairie et Société Civile s’impliquent dans l’assainissement de la ville

Insalubrité-marchés-Bukavu
Des déchets au marché de Nyawera à Bukavu

La Police, la Mairie et la Société Civile ont prêché par l’exemple ce samedi 15 janvier 2022, en procédant à l’assainissement de la place de l’indépendance, dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu.

assainissement
Salongo ce samedi à la Place de l’indépendance. Ph. Laprunellerdc.info

Ces travaux communautaires dits «Salongo» effectué à la place du 24, visent à interpeller les habitants sur leur responsabilité dans la lutte contre l’insalubrité, qui sévit dans plusieurs entités de la ville.

Christian Kongolo, Commissaire Provincial ad interim de la PNC au Sud-Kivu, fait savoir que la branche de la Police qui est en charge de l’assainissement, est déterminée à contribuer à la salubrité de la ville de Bukavu.

«La Police a plusieurs branches. Nous avons la Police de protection civile. Cette branche est là pour l’assainissement, et pour lutter contre les calamités. Ce n’est pas la première fois que la police fait cela. Ça se fait dans des marchés. Et dans beaucoup d’autres endroits, c’est la police qui est entrain de faire. On montre l’exemple à la population, de ne pas jeter les immondices n’importe où. Il faut que les déchets soient jetés dans des poubelles, et par la suite, transportés pour aller les jeter plus loin,» a-t-il indiqué.

De sa part, le Maire a.i de la ville, Darius Sumuni, rappelle que la lutte contre l’insalubrité n’est pas une tâche du Maire seul, mais de toutes les couches sociales de la ville.  

Celui-ci insiste que ce n’est pas seulement le jour de «Salongo» qu’il faut assainir la ville, mais chaque jour les habitants doivent savoir comment gérer les déchets.

«Nous sommes résolus à venir travailler ici à la place pour assainir notre ville de Bukavu. Evidemment, c’est un travail de chaque jour, ce n’est pas seulement le jour de Salongo qu’il faut travailler. Et cette conscience doit être prise par toute la population pour savoir comment gérer les déchets. Le producteur des déchets c’est nous tous, c’est nos ménages, nos boutiques, nos magasins. Et chaque fois qu’on a des déchets, nous devons savoir bien les gérer à la source, pour ne pas polluer la ville,» a fait savoir le Maire a.i.

Darius Sumuni insiste que cette activité est un exemple « que tout le monde doit imiter». «Que ça ne soit pas seulement un problème du Maire, de la brigade d’assainissement, de la Police ou de la Société Civile, mais une préoccupation de tous. Nous devons nous approprier du Salongo,» recommande-t-il.

Lire aussi Bukavu: la NSCC lance une campagne de ramassage des déchets dans la ville

Disons que ces travaux d’assainissements consistaient à dégager les déchets des caniveaux sur le trottoir, et les mettre dans un véhicule de la Mairie, pour évacuation.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.