Bukavu : Mwanamke Kesho plaide pour l’accès équitable des jeunes filles et garçons au numérique

numérique
Mwanamke Kesho a échangé avec des jeunes filles et garçons de Bukavu sur l'accès équitable au numérique

A l’occasion de la journée mondiale de la Jeune fille, l’organisation Mwanamke Kesho a plaidé ce lundi 11 octobre 2021, pour l’accès équitables des jeunes filles et garçons au numérique, afin de leur permettre d’accéder aux nouvelles technologies, pour développer leur potentiel.

Grace Maroy, Coordonnatrice de cette structure de défense et de promotion des droits des jeunes filles, l’a dit ce lundi à l’issue d’une conférence organisée par Mwanamke Kesho, à l’intention de plusieurs dizaines de jeunes filles et garçons.

Celle-ci explique que son organisation, dans le cadre de sa mission visant à amplifier la voix de la jeune fille, a tenu à organiser cette séance afin de sensibiliser les intervenants sur la nécessité pour les jeunes filles d’accéder au Numérique, car selon elles, celles-ci sont les plus défavorisées par rapport aux jeunes garçons.

Une occasion également de montrer aux jeunes filles et garçons participants, les avantages d’Internet, en cette période de pandémie où le monde entier tend à se tourner vers les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

«En plus de cette activité que nous organisons à l’occasion de cette journée, Mwanamke Kesho va mettre en place une connexion à son bureau aux bénéfice de jeunes filles, qui viendront faire des recherches sur les femmes et d’autres modèles. Nous leur faciliterons le développement de leurs compétences et leurs connaissances sur le numérique, pour qu’elles arrivent à comprendre qu’elles peuvent y gagner leur vie, en plus du des domaines politique, social et économique,» a déclaré Grace Maroy.

Signalons que la Journée internationale de la fille, a cette année pour thème « Génération numérique, notre génération ». A l’occasion de cette journée, l’ONU a appelé à un accès équitable des filles à Internet et aux appareils numériques, et à des investissements ciblés en vue de leur offrir des opportunités d’accéder, de manière effective et en toute sécurité, aux nouvelles technologies, d’en faire usage ainsi que de jouer un rôle moteur et innovateur dans ce domaine.

Les Nations-Unies considèrent que l’inclusion et l’alphabétisation numériques ont ouvert aux filles de nouvelles portes en matière d’apprentissage, de revenus et de leadership, surtout lors de la pandémie de Covid-19, qui a pourtant creusé les disparités entre les sexes, relativement à la connectivité et la sécurité en ligne, car les filles rencontrent davantage d’obstacles économiques et sociaux pour accéder à Internet et aux appareils numériques.

Solange Minani

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.