Bukavu: le député national Amato Bayubasire confirme sa plainte contre un membre d’un mouvement citoyen

Bukavu: le député national Amato Bayubasire confirme sa plainte contre un membre d’un mouvement citoyen
Amato Bayubasire, député national élu de Walungu et cadre de l'UNC lors de la Confirmation de sa plainte. Ph. Laprunellerdc.info
1 086 Views

Le député national Amato Bayubasire Mirindi a confirmé sa plainte déposée contre Augustin Ntaitunda, membre du “Collectif des Indignés”  au parquet du Tribunal de Grande Instance de Bukavu.

Ce samedi, l’élu de Walungu a tenu à se rendre personnellement au Palais de Justice de Bukavu pour faire suite à l’action déjà introduite par son conseil depuis mi-février dernier.

Cette plainte arrive alors que Amato Bayubasire a été nommément cité comme probable coupable d’un présumé détournement des fonds dans le cadre de l’exécution du programme des 100 jours du Chef de l’Etat. 

“Le collectif citoyen exige qu’une enquête soit ouverte à l’endroit de l’honorable Amato Bayubasire Mirindi et de monsieur Billy Kambale, tous de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) pour participation active dans un prétendu détournement de fonds des 100 jours du chef de l’état au Sud-Kivu” avait écrit ce collectif, annonçant le dépôt d’une plainte contre les deux.

Depuis, le député dit avoir enregistré des messages le souillant dans cette affaire sur plusieurs canaux notamment les réseaux sociaux.

Dans plusieurs sorties devant ses électeurs à Walungu, son fief électoral où il est en vacances parlementaires, ce cadre de l’Union pour la Nation avait tenu à préciser qu’un député ne gère pas l’argent sorti de la Caisse de l’Etat. “Il se limite aux plaidoyers et aux suivis de ce qui se fait pour le bien de ses concitoyens”, avait-il rappelé.

Le dimanche dernier à Walungu-centre, il avait averti ses électeurs qu’il ne saurait pas supporter les “calomnies” et “insultes” comme le président national de son parti, Vital Kamerhe et qu’il avait décidé de faire comme tout bon citoyen qui se sent lésé et qui est partisan de la non-violence en portant plainte.

«Je vous annonce officiellement que j’ai déposé la plainte au Parquet depuis vendredi. Je veux qu’il vienne donner de preuves de ses allégations. Ils s’attaquent à Kamerhe depuis trop longtemps et il pardonne mais moi j’ai supporté pendant deux semaines et je crois que c’est suffisant», avait annoncé Amato Bayubasire devant des milliers d’habitants.

Pour l’instant, la première étape est franchie et le député espère que les choses iront vite pour que la vérité soit connue. Il promet par ailleurs de se battre jusqu’au bout pour son honneur et sa réputation “construits depuis des années”.

Jean-Luc M.

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )