Bukavu: le député Amato Bayubasire annonce le début des travaux sur la RN2 au niveau du Lycée Wima

Bukavu: le député Amato Bayubasire annonce le début des travaux sur la RN2 au niveau du Lycée Wima
Le tronçon routier Lycée Wima-ISTM/Bukavu fissuré
612 Views

Le député national élu de Walungu Amato Bayubasire Mirindi a annoncé devant des milliers des habitants réunis à Mugogo que les travaux sur la route nationale Numéro 2 au niveau du Lycée Wima dans la ville de Bukavu vont débuter dans les heures qui suivent.

Il répondait ainsi à l’inquiétude des habitants par rapport à la menace de coupure de cette route au niveau du Lycée Wima à cause de l’éboulement. Des habitants réunis à Mugogo ce mardi 11 février pour l’écouter alors qu’il est en vacances parlementaires.

Citant l’autorité provinciale du Sud-Kivu qu’il a rencontré dans la matinée, Bayubasire annonce que les moyens ont déjà été donnés à l’Office des Routes pour que les travaux soient urgemment exécutés sur ce lieu.

L’élu de Walungu qui a rappelé que son travail est celui de plaider parce qu’il ne gère pas l’argent a révélé à ses électeurs qu’il a frappé sur toutes les portes à Kinshasa et Bukavu pour que le ras-le-bol des habitants soit entendu.

«Alors que j’étais à Kinshasa, j’ai reçu des photos que la route va se couper au niveau du Lycée Wima. Je suis allé rencontrer le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat et il a demandé un devis à l’Office des Routes. Cela a traîné mais nous n’avons jamais cessé de rappeler. Ce matin, je suis allé rencontrer le Gouverneur et lui dire la même chose et je vous annonce que demain ou après-demain, les travaux vont commencer et le Gouverneur va les lancer. L’argent a déjà été viré dans le compte de l’Office des Routes parce que mon travail c’est le plaidoyer» annonce Amato Bayubasire.

Il annonce avoir également discuté avec le Gouverneur sur l’état de la route nationale numéro 2 en mauvais état surtout en période pluvieuse. Il dit avoir plaidé auprès de Théo Ngwabidje que les petits travaux soient continuellement faits sur cette route avant que le pouvoir central ne pense à sa réhabilitation.

Pour rappel, ce tronçon routier est menacé de fissure, suite à un collecteur qui cause l’éboulement du sol. Des autorités provinciales y ont effectué plusieurs visites, mais le début des travaux se faisait toujours attendre. Les habitants et les usagers de cette route craignaient que les territoires de Mwenga, Walungu ou encore Shabunda ne soient coupés du chef-lieu de la ville qui est Bukavu.

Jean-Luc M.

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (1)
  • comment-avatar
    Liciza kulimushi Evariste 4 mois

    Les travaux publics en RDC connaissent le début mais jamais la fin.
    À quoi va-t-on plus accorder l’attention ; c’est aux travaux dits de 100 jours du Chef de l’État dont l’exécution traîne plus de 360 jours après ou à ces travaux de réhabilitation de cette nationale menacée de coupure par l’érosion ?
    Si la critique ne demeurait pas plus aisée que l’oeuvre, je dirais que Vital Kamere n’est pas encore à la commande de ce pays qu’il promettait le Brésil d’Afrique dans l’apse de temps une fois au pouvoir. C’est dommage !

  • Disqus ( )