Bukavu: « la voirie est totalement dégradée sur des tronçons qui ne relèvent pas de la compétence de l’OVD » ( Alain Tshimbalanga)

audiences - Bukavu - Jogging - Conseil - Provincial- de - la -Jeunesse-
Place de l'indépendance à Bukavu.

Le directeur provincial de l’Office des voiries et drainage OVD à instantanément réagi à l’article publié par Laprunellerdc.info sur la dégradation de la voirie urbaine de Bukavu ce lundi 19 mars.

« Il faut quand même dissocier les choses parce que la voirie est totalement dégradée sur des tronçons qui ne relèvent pas de la compétence de l’OVD » dit il d’emblée.

Même s’il ne nie pas le mauvais état des routes de Bukavu, il rappelle que le tronçon Place de l’indépendance-Bwindi et la route qui mène vers Nguba les plus dégradés sont de la compétence du gouvernement central.

 » Pour votre mémoire, ces deux tronçons sont de la compétence du gouvernement national parce que gérés par l’Office des routes mais de temps en temps ,nous intervenons parce que c’est une traversée de la ville mais d’une façon générale c’est de la compétence du gouvernement central. Mais cela ne peut pas empêcher qu’il y ait des moyens pour  qu’on intervienne parceque ça fait partie aussi de la voirie en tant que traversée d’une ville. La voirie elle même de Bukavu, quand on enlève ces deux tronçons là, vous allez vous rendre compte que l’état est quand même acceptable quit à renforcer tout simplement ce qui existe et à assurer la maintenance . La culture de maintenance devra être inculquée à tout le monde que ce soit du côté de la population que du côté des gouvernants » dit Alain Tshimbalanga.

La société civile du Sud-Kivu met depuis quelques jours la pression sur les autorités provinciales pour exiger des explications sur le délabrement de la voirie urbaine. Selon son président, Patient Bashombe, une journée »ville sans véhicules ni motos » est prévue au courant de cette semaine. Il sera question selon les acteurs sociaux de demander la destination des taxes perçues dans le domaine routier au Sud-Kivu alors que les routes sont quasi -inexistantes.

Adonis Lubambo
Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.