Bukavu : des acteurs sociaux des 5 provinces analysent le contexte de l’Est de la RDC pour un plaidoyer efficace

contexte - acteurs sociaux-
Des acteurs de la Société Civile analysent le contexte général dans 5 provinces de la RDC

Les acteurs de la Société Civile des 5 provinces de l’Est de la République Démocratique du Congo analysent le contexte politique, sécuritaire et humanitaires de leurs provinces.

Il s’agit des acteurs de la Société Civile du Sud-Kivu, Nord Kivu, Ituri, Maniema et Tanganyika.

Pour eux, il est temps d’analyser le contexte des tous les secteurs de vie que traversent les populations en vue de rédiger un document de plaidoyer à soumettre aux autorités.

Pour Odile Bulabula du Programme « Service Civil pour la paix » , il temps que les acteurs de la Société Civile comprennent certaines questions de gouvernance.

« Nous avons estimé que c’est le moment pour nous entant que Société Civile de savoir ce que signifie l’état de siège, ce que ça contient, car il y a beaucoup de gens qui ne comprennent pas ses contenus. Mais aussi nous avons eu peur de cette gouvernance militaire, parce tous les groupes armés et bandes des inciviques vont quitter la province de l’Ituri et du Nord-Kivu et ils vont se larguer au Sud-Kivu et dans la Province du Tanganyika. Nous, les acteurs de la Société Civile estimons qu’il est opportun d’analyser comment se présente le contexte politique, socio-économique au niveau culturel également et sur le plan environnemental compte tenu des désastres que nous sommes en train d’enregistrer », dit Odile Bulabula, Coordinatrice Nationale du Programme « Service Civil pour la Paix ».

Elle ajoute que les questions de l’éruption du volcan Nyiragongo, de tremblement de terre, des inondations au Nord et au Sud-Kivu, seront aussi au rendez-vous dans ces assises.

Adrien Zawadi, Président du Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu pense quant à lui que la situation sécuritaire est préoccupante dans les provinces de l’est de la RDC.

« Nous avons constaté que dans les cinq provinces nous traversons des réalités similaires. Nous avons souhaité faire cette rencontre pour que nous ayons des éléments pour faire un plaidoyer au niveau national, au niveau régional et même au niveau africain parce ça fait plus de 20 ans que ces 5 provinces sont meurtries des situations inacceptables. Donc, nous attendons de cet atelier une analyse sans complaisance sur tout ce que nous vivons et prendre des engagements. Nous attendons aussi trouver des éléments qui nous permettent d’agir pour que la paix revienne dans cette partie du pays », insiste Adrien Zawadi.

Cet atelier qui va durer 3 jours soit du 18 au 20 juin 2021 est organisé par le Programme « Service civil pour la Paix ».

Il a été ouvert par le ministre provincial de l’Intérieur, sécurité, affaires coutumières et décentralisation Lwabanji Lwasi Ngabo.

Ces assises se tiennent dans la salle de Réseau d’Innovation Organisationnelle (Rio) à Nguba, dans la commune d’Ibanda, Bukavu (Chef-lieu du Sud-Kivu).

 Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.