Bukavu: AFEM élabore avec les Noyaux Clubs d’Écoute un plan d’action pour la lutte contre les VSBG

AFEM avec des NCE à Bukavu. Ph. Laprunellerdc.info

L‘Association des Femmes des Médias (AFEM) avec les Noyaux Clubs d’Écoute (NCE), ont élaboré ce vendredi 22 octobre 2021 un plan d’action, visant le changement dans différents domaines au sein de leurs entités respectives, notamment dans la lutte contre les Violences sexuelles basées sur le genre (VSBG).

C’est ce qui ressort d’un atelier de formation de deux jours, organisé dans la salle des réunions de l’école le Miracle, en commune d’Ibanda, sur l’égalité de sexe et la contribution de la femme dans la résolution des conflits.

Pour AFEM, l’objectif était de renforcer la collaboration entre les femmes rurales et urbaines membres des NCE, et qui sont actrices du changement. 20 femmes des Noyaux de clubs d’écoute de Bukavu, Idjwi, Walungu, Mwenga, Uvira, Kalehe, Sange et Luvungi dans la plaine de la Ruzizi, ont été représentées.

La facilitatrice du jour, chargée des noyaux clubs d’écoute à AFEM, se félicite de voir que les NCE vont désormais travailler de la même manière, en faisant la même chose sur le terrain.

« On a voulu que tous les noyaux d’écoutes amorcent les mêmes démarches et qu’ils parviennent aux mêmes résultats escomptés. Le pourquoi de la résolution des conflits est que les femmes de ces clubs sont confrontées dans leurs communautés des problèmes liés au non accès à l’héritage et qui est à la base des plusieurs conflits, » ajoute Marlaine Zawadi.

Les participantes à ces assises ont choisi plusieurs actions à mettre en œuvre durant l’année 2021-2022, notamment la production des Baromètres, l’autonomisation des noyaux d’écoutes, la lutte contre les coutumes rétrogrades, la Redynamisation des NCE, et la réduction du taux d’analphabétisation.

« Dans la formation, j’ai bénéficié des échanges entre les noyaux clubs d’écoutes provenant de tous les territoires, et cela nous a enchanté. Chacun a profité durant ses deux jours des expériences de l’autre. Je vais restituer à ma base ce que j’ai obtenue dans comme formation. De ce plan d’action, je vais me focaliser sur la lutte contre les Violences basées sur le genre et les coutumes rétrogrades, » affirme une participante.

Disons que cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet «La radio au service des droits et du leadership des femmes pour la paix et la sécurité,» exécuté par AFEM, avec l’appui de la GIZ.

Abiud Olinde

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.