Beni : une position des militaires FARDC attaquée par des présumés Maï-Maï à Mangazi

ituri

Une position des militaires des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), située dans le village Mangazi, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, a été attaquée par des présumés miliciens Maï-Maï, l’après midi du samedi 11 Septembre 2021.

D’après Kinos Katuo, président des forces vives de Mamove, près de la zone attaquée qui livre l’information, le bilan des accrochage survenus entre le deux parties fait état de deux (2) miliciens neutralisés par l’armée.

«C’est vers 14 heures du samedi que la position des militaires FARDC située à Mangazi a été attaquée par des miliciens Maï-Maï. Nous avons un bilan de deux (2) miliciens tués. La situation est redevenue calme après la fuite des assaillants qui ont été repoussés par les vaillants FARDC» a déclaré à LaprunelleRDC.info, Kinos Katuo.

Cet acteur de la Société civile qui déplore cette attitude des miliciens appelle la population à se désolidariser des ennemis de la paix et soutenir les Forces Armées régulières pour que la paix revienne dans cette partie.

«Nous condamnons cette attitude des Maï-Maï qui servent des béquilles aux rebelles ADF et s’attaquent aux militaires FARDC au lieu de soutenir l’armée congolaise dans la traque du seul ennemi commun. Nous appelons la population à se désolidariser de ces ennemis de la paix et soutenir les forces armées, de dénoncer tout mouvement suspect en temps réel.» dit-il.

Notons que cette contrée fait également face à l’activisme des rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF), qui ont d’ailleurs récemment attaqué la contré de Mambume. Une attaque qui s’est soldée par mort d’hommes et des maisons incendiées.

Roger Kambale à Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.